Ajout de frais d’inactivité chez mon courtier : rester ou partir ?

Ajout de frais d'inactivité chez mon courtier : rester ou partir ?Les débuts d’année riment généralement avec bonnes résolutions et changements. L’année 2014 ne déroge pas à la règle puisque mon courtier en bourse en a profité pour mettre à jour sa grille tarifaire.

Dans cet article, nous allons voir l’impact de ces modifications sur la gestion de mon portefeuille personnel.

  1. Les principaux changements
  2. L’impact sur mon portefeuille
  3. Rester ou partir ?

Les principaux changements

La semaine dernière, alors que j’allais consulter mon portefeuille boursier hébergé par mon courtier Binck, j’ai constaté qu’une mise à jour de la tarification était prévue pour la fin du mois de janvier 2014.

Curieux de savoir ce qui m’attendait, j’ai décidé de lire attentivement la nouvelle grille tarifaire et j’ai constaté des changements significatifs :

  • Les transferts de compte-titre, auparavant gratuits, deviennent payants : 15€/ligne avec un minimum de 85€
  • Le coût des transferts de PEA passe de 85€ fixe à 15€/ligne avec un minimum de 85€
  • L’ajout de frais de gestion en phase de clôture si des instructions sont manquantes de la part du client : 20€/mois
  • L’apparition d’une nouvelle offre 30 ordres par mois qui semble être intéressante pour les personnes passant beaucoup d’ordres dont les montants sont supérieurs à 10 000€ : 0,09% du montant de l’ordre supérieur à 10 000€ (au lieu de 0,10%)
  • Le passage d’une offre tarifaire à une autre coûtera la modique somme de 120€
  • Et surtout l’apparition de frais d’inactivité si aucun ordre n’est exécuté durant les 12 derniers mois : 5€/mois soit 60€/an

L’impact sur mon portefeuille

Personnellement, le changement qui m’impacte le plus est sans hésiter l’ajout de frais d’inactivité.

En effet, il m’arrive parfois de laisser vivre mon portefeuille plus d’un an sans y toucher :

  • si je ne trouve pas d’opportunités d’achat intéressantes (souvent par manque de temps)
  • si les actions que je possède en portefeuille ne sont pas suffisamment valorisées afin que je puisse procéder à une vente

Ainsi, l’année dernière après l’achat de mes actions Peugeot et Nokia, j’ai laissé une année s’écouler afin de consacrer du temps à ma formation boursière ainsi qu’à mes nombreux projets personnels 🙂

Et une année, ça passe très vite…

Enfin, j’ai une sainte horreur des contraintes interférant avec ma façon de gérer mon portefeuille : libre à moi de choisir quand j’achète et quand je vends. Se sentir forcer de réaliser un achat ou une vente pour éviter de payer 60€… C’est particulièrement ennuyeux.

Rester ou partir ?

Aujourd’hui, je me demande sérieusement si je ne vais pas aller chez un autre courtier ne pratiquant pas de frais d’inactivité. Sachant que je possède un PEA et un compte-titre, je risque potentiellement de payer 120€ par année d’inactivité.

Ainsi lors de mes précédents comparatifs entre les différents courtiers, j’avais remarqué que Bourse Direct était potentiellement intéressant dans mon cas sachant que j’effectue principalement des ordres d’environ 1 500€ aussi bien en France, qu’à Amsterdam ainsi qu’aux Etats-Unis.

A l’époque, j’avais choisi Binck car ce courtier était bon marché (c’est toujours le cas), qu’il n’avait pas de frais d’inactivité, et qu’il avait des frais annexes moindres (dont les frais de transfert). Mais avec la nouvelle politique tarifaire, je préfère payer un peu plus cher les ordres chez un autre courtier et me sentir « libre ».

Le service client m’a tout de même apporté une bonne nouvelle : l’application des frais d’inactivité ne sera pas rétroactive. Ce qui veut dire que l’on ne commencera à payer des frais uniquement d’ici un an. J’ai donc un peu de temps pour réfléchir 🙂

En tout cas, j’espère que Binck n’oubliera pas de mettre à jour sa page promotionnelle :
Frais d'inactivité Binck

Enfin, si des personnes sont chez Bourse Direct, vos retours d’expérience m’intéressent !

A bientôt 🙂

Vous souhaitez améliorer votre culture financière ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les derniers articles dans votre boîte aux lettres ainsi qu'un guide de 45 pages sur les placements financiers sans risques.

C'est complètement gratuit et garanti sans spam.

28 Commentaires

  1. Salut Phil,

    Je me posais déjà la question de partir de chez Binck avant ce changement tarifaire, pourquoi ?

    Tout simplement car leur service client est très mauvais, du coup dès qu’on a un soucis ou une demande qui sort du lot c’est le parcours du combattant. Entre les non réponses aux courriers, les interlocuteurs qui se contredisent en permanence et les « oui Monsieur on fait le nécessaire » et « oui Monsieur tout est bon » alors que rien n’est fait je commence à craquer.
    Si en plus on rajoute une grille tarifaire dissuasive, ça fait beaucoup.

    Je pense que Binck risque de perdre des clients, car beaucoup était attaché aux prix, à la simplicité et à la liberté.
    Boursorama, Fortuneo et Bourse Direct proposent des prix convenables et sans minimum d’ordre, frais d’inactivités ou minimum d’encours, ce qui est nouveau pour Fortuneo par exemple.

    En somme je pense que c’est le bon moment pour chercher et partir ailleurs 😉

    Marc.
    Article récent de Marc de Mieux Gérer Son Argent : Podcast : Se constituer une bonne épargne de précautionMy Profile

    • Bonsoir Marc,

      Même s’il n’est pas parfait, Binck était jusqu’à présent un courtier low-cost intéressant.
      Qui dit low-cost, dit souvent service client moyen. Mais bon ça me convenait.

      A mon sens, 60€ de frais d’inactivité par an, ce n’est pas low-cost du tout 🙂

      Cordialement,
      Phil

  2. Bonjour Phil,

    Ils sont malins, ils ont mis à jour les frais de transfert en même temps que l’instauration de ces frais d’inactivité … Effectivement ce genre de frais sont de nature à me faire fuir. Ceci dit s’il n’y a pas de minimum affiché au niveau de l’activité, il est possible d’acheter/vendre une action tous les 12 mois, ça reste contenu comme frais (même si le PRU explose pour l’action en question).
    Après je raisonne de la même manière que toi, ce genre de contraintes me fait fuir et c’est ce qui m’avait fait passé de Binck à Bourso (en profitant des frais de transfert remboursés au double).

    Bonne semaine !
    Article récent de jeremy : Appartement n°2 : départ des locatairesMy Profile

    • Bonsoir Jérémy,

      Parfois, je passe 5 ordres par mois, parfois rien pendant un an.
      Je ne me vois pas effectuer un achat ou une vente forcée pour éviter de payer 60€.
      Ce sont des investissements et je ne vois pas pourquoi un courtier me forcerait la main car le temps presse…
      Je quitterai ce courtier mais je n’ai pas encore choisi ma destination encore…

      Cordialement,
      Phil

  3. Il faut prendre aussi le temps et l’énergie à dépenser pour changer de broker… Tout dépend de votre profil d’investisseur, en tout cas c’est sur qu’il y a d’autres alternatives intéressantes avec Bourse Direct par exemple

    • Bonsoir Hervé,

      Je préfère prendre le temps de changer de courtier et profiter d’une offre adaptée à ma gestion de portefeuille, que de ne rien faire et subir cette nouvelle tarification.
      La flemmingite est un vilain défaut 🙂

      Cordialement,
      Phil

      • Hervé, cela peut aussi rapporter selon les offres du moment (Boursorama fait souvent une offre : frais de transfert remboursés x2 (testé et approuvé même s’il faut compter sur quasiment 2 mois pour effectuer ce transfert !)).

        Le couteau du paresseux et le couteau le mieux aiguisé de tous 😉

  4. Salut Phil,

    Est-ce que le changement vaut les 60€ annuel? Surtout rapporté à la performance annuel du portefeuille…

    Je comprends le principe et la frustration, mais à ce jeu là tu risques de passer ton temps à changer de courtier, non? C’est la même chose avec l’eau, l’électricité, le téléphone, etc. Il y a toujours un peu mieux ou un peu moins cher ailleurs car tous les opérateurs font évoluer leurs offres et tarifs constamment. Mais changer fréquemment constitue presque un travail à temps plein! 🙂

    Ben
    Article récent de Ben de Bourse Ensemble : Suivi Hebdo au 12 janvier 2014My Profile

    • Bonsoir Ben,

      Pour moi, les frais d’inactivité sont rédhibitoires pour mes portefeuilles.
      L’important n’est pas les 60€/an mais le fait de me sentir obligé de passer des ordres pour éviter une pénalité.
      Par le passé, j’ai changé d’opérateur téléphonique, de banquier et maintenant de courtier, et je dois dire que je m’en accommode plutôt bien.
      Je ne cherche pas la meilleure offre mais une offre adaptée. Et là, ce n’est plus le cas 🙂

      Cordialement,
      Phil

  5. Bonsoir Phil et bonne année,

    Je suis du meme avis que vous, je n’apprécie vraiment pas que l’on me forçe la main !

    Et 60€ de frais d’innactivité par an cela me semble assez excessif tout de meme,
    je pense que cela risque d’en faire fuir plus d’un :/

    C’est vrai que Binck avait tout pour me plaire
    cependant mtn je vais prendre le tps de revoir la concurence,
    Bourse direct semblerait mieux me convenir et adapté a mon profil
    mais j’avou que leur interface n’est pas trés « attirante » et surtout je n’ai aucune idée de la qualité de leurs services.
    Je crois avoir vu qu’il possédait un compte « Démo » je pense le tester prochainement …

    A bientot, Gaetan.

  6. Sylvain de Meilleurbrokers

    Bonjour, Toutes les excuses sont bonnes pour prendre un peu d’argent. Imaginer le nombre de personne qui doivent posséder des comptes inactives. A mon avis ils ont fait leurs calculs avant ^^
    Article récent de Sylvain de Meilleurbrokers : Notre avis sur BetonspotMy Profile

  7. Bonjour,
    j’ai un compte-titre chez Bourse Direct, et j’en suis très content. J’ai un PEA dans ma banque, avec des frais 10 fois supérieurs à BD, des frais de garde qui n’existent pas chez BD, et ainsi de suite.
    Content de BD, je me pose la question de tout basculer chez eux. Par franchise envers ma conseillère que je côtoie depuis 10 ans, j’ai tenu à lui dire qu’il y avait de grandes chances que je parte de chez eux, en lui énumérant les raisons: Ordres inférieurs à 1000€, peu de mouvements, cotation en direct.
    Quelle ne fût pas ma surprise, lors de mon rendez-vous semestriel avec elle, d’apprendre qu’ils sont capables de transformer vos comptes avec des exceptions. Ainsi, elle a outrepassé les tarifs habituels de la banque pour me faire des tarifs alignés sur BD: 0.99€ l’ordre, frais de garde remboursé sur demande. Elle a imprimé ces changements, les a indiqué pour une durée de 3 ans, et m’a signé un papier, afin d’officialiser cela.
    Disons que dans ces conditions-là, je laisse mon PEA à la banque, pour avoir un pouvoir de négociation encore plus grand par la suite, mais sinon j’aurai tout basculé chez Bourse Direct.
    Bourse Direct a toujours répondu à mes demandes, au sujet des titres au nominatif, des soucis fiscaux et autres. Je considère donc qu’ils sont plutôt compétents, en tous cas pour mon cas, qui reste simple toutefois…

    Quoiqu’il en soit, je peux parrainer ceux qui veulent chez Bourse Direct ;o)

    • Merci Cédric pour ce retour intéressant sur BD 🙂

    • Bonjour Cédric,

      Je serai intéressée par un parrainage pour Bourse Direct.
      Est ce que cela fonctionne pour les transferts de PEA?
      Merci tiens moi au courant.

      • Bonsoir Valérie,
        afin de te parrainer, il faut me fournir tes coordonnées, ton téléphone ainsi que ton mail.
        Je te propose donc de m’envoyer cela sur mon mail que tu trouveras sur mon site, afin de le divulguer de partout.
        L’offre est cumulable avec le remboursement des frais de transfert.

      • Bonsoir Cédric,

        Je viens de lire attentivement la tarification de BourseDirect et je remarque des frais de conservation pour les valeurs étrangères à hauteur de 0,00036% par an.
        Le montant est certes faible mais sur le principe ça m’embête de payer juste pour conserver des titres.
        Pas vous ?

        Cordialement,
        Phil

      • Il est clair que des frais de garde, c’est toujours gênant. Mais pour moi, j’avais choisi Bourse Direct car lorsqu’on débute, les ordres de bourse sont ultra faibles, et il n’y a pas de frais de garde sur les valeurs françaises.
        Ensuite, je pense que quand on commence à se tourner vers les actions étrangères, il faut faire une simulation entre plusieurs courtiers. Ordres contre frais de garde.
        J’ai aussi des titres au nominatif, et ils prennent 2 fois moins chers que les banques, et sont très rapides.
        Bourse Direct est je pense un bon moyen de débuter en bourse, ensuite, il faut voir vers quoi on tend pour diminuer les frais, et là, c’est au cas par cas je pense.

      • Merci pour ton retour d’expérience Cédric 🙂
        Je pense que je vais choisir un nouveau courtier d’ici peu…

  8. Bonjour,
    Merci pour ce post qui m’a informée sur les changements tarifaires de Binck dont je n’étais pas au courant..

    J’ai ouvert en 2013 un PEA chez Binck pour prendre date en mettant un petit minimum (50€) sur le comtpe espèce. J’attends de me former et d’avoir un peu plus d’économies à placer pour me lancer et ne pas faire n’importe quoi.
    Du coup, le changement de tarification avec l’application de frais d’inactivité me pose vraiment problème!
    Je pense que je ferai mieux de transférer ce compte dans une autre banque car les frais qui seront prélevés à l’année (60€) seront supérieurs à ce que j’ai sur le compte espèces… A moins que cela ne compte pas vu que je n’ai pas pour le moment de lignes?
    Que me conseillez vous?

    J’ai commencé à regarder les autres autres banques, Fortuneo, Boursorama Banque, Ing ne semble pas vraiment adapté pour les petits investisseurs (que je serai très certainement!).
    Je ne connais pas vraiment Bourse Directe mais après un petit aperçu j’ai l’impression que l’offre est très compétitive (0.99€ l’ordre tout le temps?), et surtout pas de frais de garde.

    Pouvez vous m’éclairer sur les frais de transfert?

    Merci

    • Bonsoir Valérie,

      A mon avis, même si votre PEA ne comporte aucune ligne, vous serez redevable d’ici un an des frais d’inactivité.
      Les frais de transfert sortant depuis Binck seront de 85€ dans votre cas.
      Fréquemment, le nouveau courtier propose comme offre de bienvenue de rembourser ces frais de transfert.
      De mémoire c’est le cas de Bourse Direct à hauteur de 200€ max.

      Cordialement,
      Phil

  9. Lorsque j’ai comparé les différents courtiers en ligne, j’ai longuement hésité entre Binck et un autre. Finalement, heureusement que j’avais choisi le second car c’était pour des opérations ponctuelles et je peux rester un moment sans faire de transaction.
    Article récent de InvestMan : Comment bien placer son argent en 2014 ?My Profile

  10. Je suis tout à fait d’accord. Ce genre de frais cachés a une fâcheuse tendance à m’énerver aussi. As-tu pris une décision depuis l’écriture de l’article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.