Accueil / Placer son argent / Bilan des fonds euros de mes assurances vie et perspectives

Bilan des fonds euros de mes assurances vie et perspectives

Les fonds euros des assurances vie sont-ils encore intéressants en 2013 ?Aujourd’hui, je souhaite vous parler des fonds euros contenus dans mes assurances vie.

Je vais vous présenter mes contrats, ainsi que leurs performances respectives durant l’année 2012. Enfin, j’évoquerai les perspectives que j’entrevois avec ce type de placement sans risques.

  1. Mes contrats
  2. Performances en 2012
  3. Perspectives

Mes contrats

Lors de l’année 2011, j’ai ouvert mon premier contrat d’assurance vie chez ING Direct (minimum à l’ouverture 1 000€).

Puis en 2012, j’en ai ouvert un second chez Fortunéo (minimum à l’ouverture 500 €).

L’objectif premier était de prendre date sur ces contrats afin de bénéficier d’une fiscalité plus douce d’ici 8 ans.

Notez également que je n’utilise que les fonds euros (garantis en capital) de mes assurances vie et pas les fonds de gestion.

En effet, lorsque je souhaite investir sur des supports risqués afin d’obtenir potentiellement une meilleure performance, je préfère acheter directement des actions ou des obligations sans passer par un fonds.

Performances en 2012

Comme à chaque début d’année, les différents fonds euros publient leurs performances respectives.

J’ai trouvé un article sympathique présentant les 15 meilleurs fonds euros dans le magazine « Que choisir » spécial argent d’avril 2013. Voici un tableau résumant l’article :

AssureurContratFrais sur versementsMin. à la souscriptionRendement 2012Rdt 2011Rdt cumulé sur 5 ans
Afer-AvivaCompte afer2% max100€3,45%3,43%20,35%
ApicilFrontière efficiente0%1000€3,32%3,61%22,18%
Asac Fapès / AllianzEpargne retraire 22% max450€3,35%3,56%20,83%
BForBank / Crédit agricoleBForBank Vie0%2000€3,40%3,60%Trop récent (2009)
Boursorama / GeneraliBoursorama-Vie0%300€3,42%3,72%21,36%
Le conservateurArep multisupport3,5% max200€3,50%3,50%21,70%
CaracCompte épargne Carac2,44% max150€3,70%3,90%21,96%
Fortunéo / SuravenirSymphonis Vie0%500€3,60%3,75%21,60%
Groupe Pasteur MutualitéAltiscore Multisupport1%600€3,60%3,20%20,03%
MACSFRetraite épargne santé1% max200€3,50%3,65%22,13%
MatmutMatmut Vie3% max500€3,40%3,20%21,60%
MIFCompte épargne libre avenir2% max500€3,90%4,05%23,07%
Monceau assurancesDynavie5% max600€3,37%3,10%20,02%
SMA-Vie BTPBatiretraite 23% max500€3,33%3,66%21,68%
SAF BTP VieMultisupport confiance2% max100€3,42%3,52%21,30%

Source : Que choisir spécial argent d’avril 2013

Premièrement, on constate que les performances cumulées des meilleurs fonds euros sur 5 ans sont assez proches : entre 20 et 23%. On ne note pas de différences de performances flagrantes entre un fonds avec des frais de versement et sans.

Ensuite, il faut noter que les rendements présentés ici sont nets frais de gestion mais bruts de prélèvement sociaux et de frais sur versements. Ça veut dire que le rendement s’applique sur le capital placé amputé des frais de versements.

Par exemple, sur une assurance vie avec 2% de frais de versement, lorsque vous placez 100€, seuls 98€ arrivent effectivement sur le fonds euros. La performance du fonds va ainsi s’appliquer sur les 98€ restants. L’année du versement du capital, on perd déjà 2% de rendement à cause des frais, pas forcément justifiés à mon goût.

C’est pour ces raisons que je me suis tourné exclusivement vers des contrats sur internet sans frais de versements.

Et pour l’instant, je suis très satisfait avec mes 2 contrats « internet » :

  • ING Direct qui utilise le même fonds euros que le contrat Boursorama : 3,42% en 2012 – 21,36% sur 5 ans
  • Fortunéo : 3,60% en 2012 – 21,70% sur 5 ans

De plus, lors de l’année 2012, Fortunéo a lancé un nouveau fonds euros, plus dynamique et toujours garanti, qui a réalisé une belle performance pour sa première année : 4,05% en 2012.

Perspectives

Actuellement, les fonds euros sont parfois décriés à cause de leur baisse de rendement depuis quelques années. On leur préfère souvent des supports risqués potentiellement plus rémunérateurs comme les actions.

A mon sens, on mélange un peu tout.

Personnellement, je vois les fonds euros des assurances vie comme des super-livrets A.

J’y vois 2 avantages majeurs : le capital est garanti et le temps de travail demandé est faible.

Sur un fonds euros, je dépose simplement mon argent et je le laisse fructifier. Temps de travail demandé : 5 min, le temps de faire le virement par internet.

Lorsque je choisis des actions, je me dois de faire des recherches, d’analyser différentes entreprises avant de faire un choix comportant forcément une part de risque. Temps de travail demandé : de longues heures.

Enfin, une fois que mes contrats auront 8 ans d’âge, je n’aurai qu’à payer les cotisations sociales (15,5%) sur les intérêts générés lors de mes retraits de capitaux, en respectant bien entendu l’abattement annuel.

Ainsi pour les 3 fonds euros contenus dans mes 2 contrats, on peut estimer une performance nette de cotisations sociales :

Fonds eurosPerformance brute 2012Performance nette de cotisations sociales
Eurossima (ING Direct)3,42%2,89%
Suravenir Rendement (Fortunéo)3,60%3,04%
Suravenir Opportunités (Fortunéo)4,05%3,42%

Pour le peu de travail demandé, je trouve que c’est bien payé sachant que l’inflation actuelle se situe à environ 1,2%.

Ainsi, je vais continuer les versements sur mes fonds euros, et surtout le fonds Suravenir Opportunités dont le rendement est pour l’instant prometteur 🙂

A bientôt !

Si vous souhaitez nous soutenir, alors partagez cet article autour de vous.
Merci !

Vous souhaitez améliorer votre culture financière ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les derniers articles dans votre boîte aux lettres ainsi qu'un guide de 45 pages sur les placements financiers sans risques.

C'est complètement gratuit et garanti sans spam.

10 commentaires

  1. Salut Phil,

    Je suis également chez Ing Direct Epargne Orange depuis 5 ans maintenant.
    Je suis si satisfait de cette banque à l’écoute de ses clients (sondages réguliers, boîte à idée virtuelle, …) que je suis en train de passer mon compte en ligne au moins à 50% chez eux.

    Je ne connais pas Fortunéo ni Boursorama, je vais commencer à m’y intéresser.
    Je n’aime pas mettre tous mes oeufs dans le même panier.

  2. Bonjour,

    Pour moi, aujourd’hui, il n’y a que 3 supports financiers intéressants :

    – Le livret A >> en cas de besoin urgent de liquidité
    – L’assurance-vie >> pour une épargne plus dynamique
    – Le PEA >> pour investir en Bourse et pour son enveloppe fiscale avantageuse

    Tous les autres supports sont à éviter

    Alex

    • Bonsoir Alex,

      Personnellement, même si le compte-titre est très (trop ?) fiscalisé, il demeure un incontournable pour bâtir un portefeuille solide : diversifié en devises, diversifié géographiquement, détention d’obligations en direct, etc…

      Merci pour ton commentaire et bonne soirée,

      Phil

  3. Salut Phil,

    Tu épargne automatiquement chaque mois sur tes AV ou tu fais des virements de temps en temps ?

    Merci et à bientôt,
    Marc.
    Article récent de Marc : Noter les dépenses en espèces pour mieux les mesurerMy Profile

    • Bonsoir Marc,

      A part pour mon PEL, je n’ai aucun virement automatique pour gérer mon épargne.
      Je préfère choisir à la fin de chaque mois quel support semble le plus adapté à mes besoins 🙂
      En ce moment, je privilégie souvent le fonds euros Opportunités de Fortunéo pour mon épargne.

      Bonne soirée,
      Phil

  4. Bonjour Philippe,

    Merci pour cette analyse.

    Je pense que vous avez raison de comparer le rapport entre le temps passé, le risque et le rendement – en cela, les fonds en euros détenus dans le cadre d’une assurance-vie sont aujourd’hui imbattables.

    Je trouve votre positionnement assez adverse aux risques : sur 8 ans, avec des fonds bien choisis, vous pourriez dynamiser votre placement.

    En effet, en fonction de votre taux marginal d’imposition, la comparaison « détention en direct dans un compte titres » / « détention de fonds diversifiés dans une assurance-vie » mériterait qu’on s’y intéresse. S’il est relativement bas, la comparaison tient la distance, dans le cas contraire (ce qu’on souhaite à tous finalement), il faut être sacrément meilleur. Une performance de 10% dans le cadre d’un PEA ou d’une assurance-vie revient à progresser de 15,5% hors enveloppe, avec un TMI de 30%.

    L’idée ne serait pas de comparer un placement risqué et l’autre non risqué, mais la détention d’un produit risqué dans une enveloppe fiscale (PEA, assurance-vie) ou en dehors (pour aller dans le sens d’Alex). Vos investissements en direct comportent-ils aussi une part d’opérations impossibles dans le cadre d’un PEA (vente à découvert, ou utilisation du SRD avec effet de levier) ?

    Bonne journée,

    Cyril

    • Bonjour Cyril,

      Votre question est tout à fait pertinente et je vais essayer d’y répondre convenablement.

      Voici les raisons pour lesquelles je n’aime pas investir dans des fonds risqués (hors fonds euros) :

      1) Tout d’abord, je n’aime pas la méthode de rémunération des fonds : quelle que soit la performance du moment, le fonds vous prélèvera X% (voire plus en cas de surperformance). C’est la seule donnée fiable que l’on a, le prix annuel du fonds.
      Pourquoi ne pas se rémunérer qu’à la performance ? Par exemple, si le fonds a un rendement positif, il prélèvera 25% de la performance. Si le fonds a un rendement négatif, il ne touchera aucun frais de gestion. Ça serait plus juste à mon goût.

      2) Les performances des fonds risqués sur le long terme sont rarement meilleures que celles dégagées par un tracker world. Pourquoi payer si cher pour un rendement moyen ? Je préfère encore investir dans un tracker, puisque les frais sont moindres.

      3) Pour moi, être actionnaire ça a un sens. C’est posséder un petit bout d’une entreprise. C’est du concret.
      Posséder des parts d’un fonds, c’est juste un petit bout d’un instrument financier, rien de bien intéressant à mon sens.
      En plus, quand je possède une action, elle ne me prélève pas %X tous les ans, comme me le ferait un fonds de gestion.

      4) Enfin, j’aime passer du temps à dénicher de belles entreprises, lire des publications annuelles, etc… Je trouve cela passionnant.
      Si la performance n’est pas au RDV, alors je ne pourrais m’en prendre qu’à moi-même…

      Voilà en quelques mots mes principales raisons 🙂

      Bonne soirée,
      Phil

  5. Bonjour Phil,

    Merci pour cette réponse. Je comprends complètement les arguments éthiques et psychologiques.

    Effectivement, le volet « prélèvements automatiques » a quelque chose de gênant.

    Pour se comporter en parfait « homo economicus », il faudrait comparer sur le long terme la stratégie « tracker world » contre « fonds de qualité » – on s’éloigne un peu de votre article.

    Bonne journée,

  1. Pingback: Tracker pour débutant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge