Accueil / Gagner plus / Investir en soi

Investir en soi

Investir en soiChacun de nous a passé les premières années de sa vie à se former : de l’école primaire à l’enseignement supérieur, un bon tiers de notre temps à été consacré à l’acquisition de compétences importantes pour notre futur travail.

Une fois arrivé dans le monde professionnel, nous délaissons parfois cet investissement personnel par manque de temps ou de moyens. Pourtant, à mon sens, c’est une erreur regretable…

  1. Apprendre, apprendre et apprendre…
  2. Se former pour son travail
  3. Approfondir ses passions

Apprendre, apprendre et apprendre…

C’est une vision très personnelle mais je me vois personnellement comme une entreprise : je vends mon temps et mon savoir contre un salaire. Ma valeur principale réside dans mes compétences (mon principal actif).

Lorsque je suis sorti de l’école, j’étais une entreprise certes toute jeune mais très compétitive avec des compétences « à la pointe ». Avec le temps qui passe et un monde qui évolue très vite, on oublie parfois d’investir dans sa propre entreprise pour renouveler ses actifs afin de pérenniser sa propre valeur dans le temps.

Et une entreprise qui n’investit pas, c’est une entreprise qui prend de gros risques à moyen terme. Même si j’acquiers de plus en plus d’expérience, j’estime qu’il est important de maintenir à niveau ses compétences pour ne pas être dépassé au fil du temps.

Ainsi, il est primordial de se former de manière continue.

Se former pour son travail

Dans le monde du travail, il existe différents dispositifs à la demande du salarié pour maintenir ses compétences à jour ainsi que pour évoluer.

Premièrement, le droit individuel a la formation (abrégé DIF) offre à chaque salarié 20h de formation par an (cumulables jusqu’à 120h) qu’il peut utiliser comme bon lui semble, avec accord de l’employeur. C’est d’ailleurs ce dernier qui financera la formation accordée.
Personnellement, je trouve ce dispositif très intéressant pour se former régulièrement 🙂

Ensuite, si vous souhaitez vous former sur une durée plus longue (quelques mois), vous pouvez demander un congé individuel de formation (CIF) à votre employeur : le CIF donne le droit de « quitter » son poste pendant la durée de la formation, et peut être financé par des organismes agréés par l’État comme le FONGECIF (Fonds de Gestion des Congés Individuels de Formation) ou l’OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agréés).

Enfin, vous pouvez également faire reconnaître votre expérience professionnelle via une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) afin d’acquérir un nouveau diplôme pouvant vous offrir de nouvelles opportunités.

Avec ces 3 dispositifs, vous avez de quoi reprendre votre formation professionnelle en main.

Approfondir ses passions

Se former pour son travail, c’est bien mais on peut également le faire pour ses passions. Que l’on aime la photographie, le cheval, la finance ou tout autre chose, il peut être intéressant d’améliorer ses connaissances pour son simple plaisir 🙂

A la différence des formations professionnelles, le coût de la formation sera généralement intégralement à votre charge. Bien sûr, on peut opter pour l’achat peu onéreux de quelques livres pour commencer, puis quand le besoin s’en fait sentir, s’offrir une vraie formation ou un stage afin de se perfectionner.

Il y a quelques mois, j’ai personnellement investi du temps et de l’argent dans une formation à propos de l’investissement boursier dans la valeur dispensée par l’un de mes confrères. Je vous en parlerai un peu plus d’ici quelques semaines.

A bientôt 🙂

Si vous souhaitez nous soutenir, alors partagez cet article autour de vous.
Merci !

Vous souhaitez améliorer votre culture financière ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les derniers articles dans votre boîte aux lettres ainsi qu'un guide de 45 pages sur les placements financiers sans risques.

C'est complètement gratuit et garanti sans spam.

8 commentaires

  1. Bonjour Phil,

    Très bien le parallèle avec une entreprise, on peut aussi parler de bien manger et faire du sport pour la productivité et l’investissement pour l’avenir de l’entreprise par exemple.

    Pour revenir au sujet, je pense qu’il est important de toujours se former, soit pour le travail soit de manière ludique pour ses passions.
    Et comme tu l’as fait pour ta formation dans l’investissement boursier dans la valeur, payer de temps en temps pour une bonne formation qui permet d’être une entreprise en pointe, ce qui rapportera d’autant plus de bénéfices.

    A bientôt,
    Marc.
    Article récent de Marc : Une épargne investissement taillée sur mesureMy Profile

    • Bonsoir Marc,

      Il faudra néanmoins prêter attention à la qualité de la formation : pour éviter bien des déconvenues, il est judicieux d’estimer la qualité et la plus-value apportée par la formation AVANT de s’inscrire (par des retours de participants par exemple). Payer pour ne rien apprendre, c’est rageant 🙂

      Au plaisir,
      Phil

  2. Salut Phil,

    Se former toute sa vie, c’est très important. C’est la meilleure sécurité d’emploi. Beaucoup plus qu’un contrat de travail avec un employeur! Tellement de personnes donnent beaucoup pendant les études et puis « s’encroutent » dans leur travaille durant des années. Si jamais l’entreprise bat de l’aile et licencie, le confort des années passées va disparaitre subitement. Le retour à la réalité fera mal!

    Lié à ce genre de formation, il me parait aussi indispensable de se former pour gérer ses finances personnelles et ses investissements. Pourquoi étudier pendant des années, travailler toute une vie, pour tout confier plus ou moins aveuglément à un « expert » qui peut tout perdre du jour au lendemain. Mieux vaut se former et prendre en main cet aspect tellement important de notre vie!

    Ben
    Article récent de Ben de Bourse Ensemble : Suivi Hebdo au 8 décembre 2013My Profile

    • Bonsoir Ben,

      Je rejoins complètement tes remarques 🙂

      1) Se former de manière continue permet de garder une certaine valeur sur le marché du travail. C’est un aspect à ne pas négliger durant sa carrière (à mon sens).

      2) Gagner de l’argent c’est bien mais il faut aussi savoir le gérer pour le faire fructifier… Et ça aussi, ça demande du travail !

      Cordialement,
      Phil

  3. Se former et apprendre n’a jamais été un mauvais investissement. C’est d’ailleurs ce que résume la citation de Jim Roth (me semble t’il) : « les pauvres ont des télévisions, les riches ont des bibliothèques » (à peu de choses près)

    En tout cas, pour ma part, je n’ai jamais regretté de d’apprendre, de découvrir et de me former.

    Je le fais de 2 façons :
    – en ayant un but, parce que je veux me lancer dans un nouveau projet (comme investir dans les SCPI) ou me perfectionner (en tant que blogueur, par exemple)
    – sans but ciblé, juste par curiosité et « soif » d’apprendre. C’est un conseil que donnait Steve Jobs. D’abord pour le simple plaisir, ensuite parce qu’un savoir acquis sans but peut se révéler utile ou déboucher sur quelque chose. D’ailleurs, c’est comme ça que j’en suis venu à bloguer 🙂

    Maintenant, il ne faut non plus abuser de cette dernière option, car le temps reste précieux …

  4. Ce que je trouve vraiment dommage, c’est qu’on passe les premières années de sa vie à apprendre énormément de choses (académiques et autre), mais on ne prend pas assez de plaisir dans cet apprentissage. On s’en rend compte que lorsque c’est trop tard.

  5. Il est très important de se former et je remarque autour de moi que peu de gens l’ont compris. En général quand j’arrive au travail et que je lis un livre à la pause on me voit comme un extraterrestre.
    Maintenant il faut faire attentions aux formation, beaucoup de personne vivent grâce à la formation qu’ils donnent et non pas avec l’application de ce qu’ils enseignent.
    Article récent de mathieu de je-serai-trader-pro.fr : Les chandeliers japonais, pour éclairer ton tradingMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge