Accueil / Placer son argent / Le CEL, un placement potentiellement intéressant

Le CEL, un placement potentiellement intéressant

CELLe compte épargne logement (CEL) est un placement relativement méconnu du grand public, mais qui peut se révéler très intéressant dans l’optique de l’achat de sa résidence principale.

Généralement, on connait beaucoup mieux son grand frère, le plan épargne logement (PEL), fréquemment proposé par les conseillers bancaires.

Le CEL c’est quoi ?

Le CEL est un placement de la même famille que le PEL : après une phase d’épargne, ils permettent tous les deux d’obtenir des droits à prêt pour l’achat de sa résidence principale.

La phase d’épargne minimum de 18 mois

CritèreDescription
Versement minimum à l’ouverture300 €
Versement minimum par anAucun
Plafond des versements15 300 €
Durée de détentionMinimum : 18 mois – Maximum : illimitée
Taux de rémunération de l’épargne2/3 du taux du livret A brut
actuellement 1,5% brut, soit 1,3% net
FiscalitéCotisations sociales (13,5%) prélevées lors du versement des intérêts annuels, ou à la clôture du compte

Comme le PEL, vous n’êtes pas obligé de recourir à un prêt, à la fin de la phase d’épargne.

Le prêt immobilier

Le principe est exactement le même que pour le PEL.

Une fois la phase d’épargne terminée, vous obtenez ce que l’on appelle un droit à prêt pour votre résidence principale.
Le montant et la durée du prêt accordé vont dépendre des intérêts générés lors de la phase d’épargne.

Plus vous aurez généré des intérêts, plus vous pourrez emprunter sur une longue période.
Il est judicieux d’épargner significativement pour avoir des droits à prêt intéressants.

Je vous conseille d’utiliser un simulateur pour faire les calculs.

CritèreDescription
Taux d’empruntTaux d’épargne + 1,5%
Soit 1,5 + 1,5 = 3 % depuis le 1er août 2011 (taux actuariel)
Si des intérêts ont été générés à différents taux d’épargne, alors vous aurez des droits à prêt pour chaque taux.
Montant emprunté maximum23 000 € dans le cadre d’un CEL
Il est possible de cumuler les droits à prêts de PEL et de CEL (à leur taux respectif) mais le prêt total ne pourra excéder 92 000 €
Durée du prêtEntre 2 et 15 ans

Enfin, si vous contractez un prêt grâce à votre CEL, l’Etat vous versera une prime, plafonnée à 1144 €, représentant 50% des intérêts générés. En gros, votre épargne aura été rémunérée à 1,5% + 0,75% = 2,25% brut !

Ok mais est-ce vraiment intéressant ?

A première vue, on se dit que le CEL n’est pas un placement très intéressant à cause de la faible rémunération de l’épargne à 1,5% brut.

Là où ça devient clairement intéressant, c’est si vous utilisez vos droits à prêt, puisque vous aurez accès à un prêt avec un taux d’intérêt très intéressant (3% actuariel pour les droits à prêt générés depuis le 1er août 2011).

Mais ne vaut-il pas mieux placer son argent sur une assurance vie à 3% brut, sachant que les taux d’intérêts des emprunts sur 15 ans sont à 3,8% environ ?

Hypothèse 1 : 15 000€ placés 5 ans sur un CEL

– Phase d’épargne (calculs effectués par le simulateur) :

  • Intérêts générés (1,5% brut/an) : 1 155,30 € brut, soit 999,33 € net
  • Prime d’état : 577,65 € brut 499,67 € net
  • Capital net au bout des 5 ans : 15000 + 999,33 + 499,67 = 16500 € soit 1500 € d’intérêts nets

Les intérêts générés permettent d’emprunter au maximum 14 873,84 € sur 15 ans à 3% actuariel.

– Phase de prêt (simulateur de prêt) :

  • Capital emprunté : 14 873 € sur 15 ans
  • Taux : 3% actuariel soit 2,96 % pour un emprunt à remboursements mensuels
  • Intérêts remboursés : 3 563,60

Hypothèse 2 : 15 000€ placés 5 ans sur une assurance vie à 3%

– Phase d’épargne :

  • Capital net au bout des 5 ans (3% brut soit 2,60% net) : 15 000 * (1 + 2,6%) ^ 5 = 17 049,92 €
  • Intérêts générés : 17 049,92 – 15 000 = 2049,92 € net

– Phase de prêt (simulateur de prêt) :

  • Capital emprunté : 14 873 € sur 15 ans
  • Taux : 3,8% pour un emprunt à remboursements mensuels
  • Intérêts remboursés : 4 662,12

Bilan

CELAssurance vieDifférence CEL/AV
Gain de la phase d’épargne1500,00 €2049,92 €– 549,92 €
Coût du crédit3 563,60 €4 662,12 €+ 1098,52 €
Total+ 548,60 €

Avec nos hypothèses de départ, ce CEL se révèle plus avantageux que l’assurance vie à 3% brut.

La phase d’épargne tourne bien évidemment à l’avantage de l’assurance vie, mais le gain sur le coût du crédit permet au CEL de remporter la bataille.
La différence au bénéfice du CEL s’élève tout de même à plus de 500 €.

Actuellement, le CEL peut être un placement très intéressant si vous souhaitez acquérir votre résidence principale, grâce à son taux d’emprunt très attractif et sa prime d’état.

Si vous souhaitez nous soutenir, alors partagez cet article autour de vous.
Merci !

Vous souhaitez améliorer votre culture financière ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les derniers articles dans votre boîte aux lettres ainsi qu'un guide de 45 pages sur les placements financiers sans risques.

C'est complètement gratuit et garanti sans spam.

6 commentaires

  1. Je ne connaissais pas ce CEL et en lisant le début j’ai pensé que ce n’était pas intéressant comme le PEL, mais ta simulation m’a convaincu.
    Après tout dépend du profil, ce n’est pas intéressant pour un investisseur car le crédit est valable que pour une résidence principale.

    • Bonjour Julien,
      Exactement, c’est uniquement intéressant si tu envisages ensuite de recourir à un crédit pour l’achat (ou la rénovation de ta résidence principale). Ça épargne pas fort mais tu fais des économies sur ton crédit 🙂
      Bonne soirée

  2. Bonsoir,

    Ok par rapport à l’assurance vie en taux brut.
    Cependant, ça reste pour moi un placement peu rentable par rapport à l’inflation en France et en zone euro.
    D’ailleurs, je voudrais savoir si tu peux faire un billet invité sur mon blog GenY Finances sachant j’en est fait un pour le tien.
    N’hésites pas à me contacter par mail, Twitter ou Facebook.
    Enfin, je n’ai pas osé envoyer un commentaire à propos de ton avant-dernier billet du fait que tu passais un moment difficile.

    Cordialement.
    Article récent de Sovanna Sek : Nestlé (SWX : NESN)My Profile

    • Salut Sovanna,

      Si tu fais un emprunt après ton CEL, ton épargne est rémunérée à 2,25% brut (ok ce n’est pas génial mais c’est mieux que rien) mais surtout tu fais des économies sur ton crédit.
      Un taux de crédit à 3% actuariel soit 2,96% pour un crédit à remboursement mensuel, c’est très intéressant ! Et encore plus si les taux d’emprunts remontent…

      Pour l’article invité, je te contacterai par mail.

      Bonne journée

  3. Wow le tableau est vraiment parlant, si on a un projet d’achat immobilier on a plutôt intérêt à faire un CEL , j’en ai ouvert un dans le doute l’an dernier, votre tableau m’a redonné un grand sourire :).
    Article récent de Patrick : Brandizi Promotion propose des logements neufs en Haute Corse. L’immobilier en Corse enfin accessibles pour les foyers modestes.My Profile

    • Bonjour Patrick,
      Je trouve que le CEL est un des meilleurs supports financiers sans risques lorsque l’on souhaite acheter sa résidence principal : l’épargne est rémunérée à 2,25% brut (1.5% brut + prime d’état) et l’on bénéficie d’un prêt à taux avantageux (environ 3% actuellement). Ce n’est que mon avis, bien sûr 🙂
      Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge