Accueil / Gagner plus / Le talent est-il surestimé ?

Le talent est-il surestimé ?

Aujourd’hui je vous propose un livre de développement personnel qui m’avait été recommandé par mon club d’investissement boursier : talent is overrated, en français le talent est surestimé.

  1. Atteindre l’excellence
  2. L’entrainement réfléchi
  3. L’application dans nos vies

Atteindre l’excellence

Ce livre a été écrit par Geoff Colvin, qui est rédacteur pour le magazine Fortune.

Dans un domaine donné (business, musique, sport…), l’auteur s’est demandé ce qui différencie les meilleurs mondiaux des autres. Pour tenter d’y répondre, il s’est appuyé sur de nombreuses études scientifiques.

Talent is overrated

Dans l’inconscient collectif, il est communément admis que cela provient du talent, de l’intelligence et du travail.

Le talent est un don de la nature qui donne un « avantage » dès la naissance. Cependant, il n’est pas suffisant à lui seul pour expliquer les performances des meilleurs. En effet, l’auteur propose de nombreux exemples où des individus « avantagés » ne devinrent jamais des virtuoses dans leur domaine. L’inverse est également vrai : de nombreux virtuoses n’ont montré aucun signe de précocité dans leur jeunesse.

L’intelligence que l’on mesure souvent par le quotient intellectuel (QI) ne semble pas être le facteur déterminant non plus. L’auteur cite comme exemple un des meilleurs joueurs d’échecs au monde dont le QI est inférieur à la moyenne.

Le travail, dans le sens « entrainement régulier », est bien entendu un paramètre déterminant. Cependant pour progresser constamment quel que soit son niveau, ce livre démontre que l’entrainement doit se dérouler d’une certaine façon afin qu’il porte ses fruits : on appelle cette méthode l’entrainement réfléchi.

L’entrainement réfléchi

L’entrainement réfléchi (deliberate pratice en anglais) est le facteur déterminant dans la réussite des meilleurs. Il s’oppose à l’entrainement dit « automatique ».

Imaginons que je désire devenir un excellent golfeur. Si chaque jour je m’entraîne en enchaînant les 18 trous sans réfléchir, il est peu probable que j’atteigne l’excellence dans ce domaine : c’est l’entrainement automatique. Par contre, si à chaque entrainement je me fixe une compétence différente à améliorer qui m’oblige à sortir de ma zone de confort et repousser mes limites (par exemple, sortir la balle depuis une zone de sable), alors j’ai des chances de progresser quel que soit mon niveau : c’est l’entrainement réfléchi.

Voici comment il devrait se dérouler :

  1. Avant l’entraînement, définir les objectifs et les plans de la séance.
  2. Pendant l’entraînement, rester concentré sur l’exercice à réaliser et le répéter inlassablement jusqu’à le maîtriser parfaitement.
  3. Après l’entraînement, analyser les résultats de la séance et si possible, en discuter avec son coach pour avoir ses réactions.

Selon le domaine choisi, il existe 3 manières de s’entraîner :

  1. La façon sport : développer la force ou l’endurance ainsi que des compétences spécifiques. C’est la méthode la plus connue de tous.
  2. La façon musique : jouer une partition, s’enregistrer, analyser le résultat puis recommencer. Elle s’applique à l’écriture, aux présentations…
  3. La façon jeux d’échecs : étudier un maximum de situations différentes et pour chacune trouver une solution. Elle s’applique parfaitement aux domaines du business, des finances…

Selon cet ouvrage, il faudrait au minimum 10 000 heures ou 10 ans de pratiques quotidiennes pour atteindre l’excellence.

L’application dans nos vies

Il semble évident que tout le monde ne cherche pas à devenir un virtuose en son domaine et que l’on a pas forcément envie d’y consacrer 10 000 heures. Cependant en appliquant régulièrement la méthode de l’entrainement réfléchi, on pourrait tout à fait progresser vers nos objectifs personnels : développer sa culture financière, évoluer dans son travail, acquérir une certaine expertise…

Ainsi, en comprenant comment certains deviennent des virtuoses, on pourrait devenir meilleur à notre niveau.

Enfin, il est bon de noter que les entreprises sont également intéressées par le développement personnel de leurs salariés. Du personnel qui a soif de connaissances et qui a envie de s’améliorer est un vrai moteur productif et créatif pour l’entreprise.

Au final, ce livre en anglais a trouvé sa place dans ma bibliothèque favorite 🙂

A bientôt !
Phil

Si vous souhaitez nous soutenir, alors partagez cet article autour de vous.
Merci !

Vous souhaitez améliorer votre culture financière ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les derniers articles dans votre boîte aux lettres ainsi qu'un guide de 45 pages sur les placements financiers sans risques.

C'est complètement gratuit et garanti sans spam.

3 commentaires

  1. Salut Phil,

    Un titre digne d’une épreuve de Philo au bac 😀

    Le sujet est en tout cas très intéressant et à le mérite de se force à prendre du recul et à faire son introspection.

    Je ne connaissait pas spécialement le livre dont tu parles mais j’ai déjà entendu plusieurs fois les préceptes dont tu parles.
    Et pour les avoir essayé rapidement je trouve qu’ils sont plutôt pas mal 🙂

    Merci pour le partage,
    Marc.
    Article récent de Marc de Mieux gérer son argent : Gagner de l’argent à chaque achat grâce au cashbackMy Profile

  2. Article très intéressant! Je m’intéresse beaucoup au développement personnel, mais cette approche, je la connaissais pas, et je vais m’y intéresser plus sans doute dans les prochaines semaines.
    Actuellement, je travaille plus à l’aide de l’auto-hypnose et la visualisation créatrice en espérant que cela portera ses fruits!
    Miguel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge