Accueil / Placer son argent / Les nouveaux fonds euros dynamiques des assurances vie

Les nouveaux fonds euros dynamiques des assurances vie

Les nouveaux fonds euros dynamiques des assurances vieCet article invité est aimablement proposé par Marc du site Mieux gérer son argent.

Si vous connaissez de près ou de loin l’assurance vie, vous avez déjà entendu parler des fonds euros : ils constituent la partie sécurisée de votre contrat.

Pour faire face à l’érosion de leurs rendements, les assureurs ont trouvés des parades. Nous allons voir dans cet article quelle est la situation des anciens fonds euros, et comment les assureurs espèrent améliorer les performances en proposant des fonds plus dynamiques.

  1. Les fonds euros actuels et leurs limites
  2. Les nouveaux fonds euros « dynamiques »
  3. Comparatif avec les contrats internet

Les fonds euros actuels et leurs limites

Il est bon de rappeler, que les fonds euros sont constitués majoritairement d’obligations. Or nous sommes actuellement dans un cycle où les taux d’intérêts sont au plus bas. Ainsi, les nouvelles obligations présentent des rendements plus faibles.

La majorité de ces obligations ont une échéance : une fois qu’elles sont remboursées aux assureurs, ces derniers sont obligés d’acheter des nouveaux titres avec de moins bonnes performances. Et c’est pour cette raison que les taux servis sur ces supports baissent années après années.

Une solution possible serait d’attendre une hausse des taux d’intérêts obligataires.

Mais il y a plusieurs problèmes pour ce scénario :

  1. Nous sommes dans une phase où les taux d’intérêts sont et vont rester bas pendant plusieurs années.
  2. L’augmentation de la rémunération des fonds euros n’augmentera pas tout de suite. La faute à la durée de vie des obligations dont nous parlions tout à l’heure.

Les assureurs essayent donc de trouver des obligations plus rémunératrices que la moyenne du marché. Certains d’entre eux, qui présentent d’ailleurs les meilleurs rendements, achètent de la dette d’entreprises : elle est en effet plus rentable que celle des états car jugée moins fiable. Dans les faits une grande entreprise bien gérée ne présente pas plus de risque qu’un état. Il suffit d’ailleurs de regarder la Grèce pour s’en convaincre.

Plus une dette présente de risques, et plus l’emprunteur devra payer cher.

Rappelons, que le compartiment euros d’une assurance vie est sécurisé car l’argent est garanti par l’assureur. Pour ne pas que ce dernier ne fasse faillite, il a tout intérêt, sans jeu de mots 🙂 , à ne pas prendre trop de risques. C’est pour cela qu’il cherche sans cesse à trouver le meilleur équilibre possible entre sécurité et rémunération. Les obligations d’entreprises qu’il achète sont donc bien notées et l’émetteur ne présente à priori pas de problèmes financiers.

Mais pour se couvrir, il prend toujours de la dette d’états, dont le rendement est très bas en ce moment. Du coup, en faisant la moyenne pondérée des différentes obligations, on arrive à une rémunération assez basse pour les fonds euros classiques, diminuant d’années en années en suivant la chute des taux obligataires.

Il suffit de regarder les rendements moyens des fonds euros années après années pour s’en rendre compte :

  • 2013 : 2,8 %
  • 2012 : 2,9 %
  • 2011 : 3,0 %
  • 2010 : 3,4 %
  • 2009 : 3,7 %
  • 2008 : 4,2 %

Les nouveaux fonds euros « dynamiques »

Les assureurs, friands d’annoncer des taux de rémunérations importants, devaient donc trouver une solution.

Ils ont donc appliqué un principe que chaque investisseur connait bien : modifier son allocation d’actifs. Ainsi, ils ont créé une nouvelle famille de fonds euros : alors que les fonds classiques ont une part moyenne de 80 à 90% d’obligations, les nouveaux fonds en ont moins de 50%.

C’est sur le delta que tout se joue, car ils sont investis sur des supports plus rémunérateurs, notamment l’immobilier, mais aussi le marché action.

Les performances de ces nouveaux fonds sont donc bien meilleures que celles des fonds historiques. Notamment quand la bourse se porte bien, ce qui a été le cas des deux dernières années. Par contre, il est possible en cas d’orage sur le marché action ou si les investissements immobiliers rapportent moins que prévu, que ces nouveaux supports soient moins performants que leurs grands frères.

L’avantage pour vous c’est que si le fonds est investi à 50% en actions et que la bourse dévisse, vous ne perdez rien contrairement à un investissement en direct, puisque c’est l’assureur qui va devoir essuyer les plâtres. Et donc votre rendement sera nul ou très faible cette année-là.

En effet, les assurés conservent la garantie du capital et le fameux effet cliquet qui permet de bénéficier des intérêts composés, proposés par chaque fonds euros.

Ainsi année après année, le solde des sommes placées sur ces nouveaux supports ne peut pas baisser, nominalement parlant.

De plus, sur le long terme, il a été démontré (historiquement) que la bourse ne fait que progresser. Et pour pallier aux risques à court terme, les assureurs rajoutent toujours de l’immobilier pour lisser les performances. L’immobilier étant par définition moins volatile que les actions, il apporte une certaine stabilité.

Comparatif avec les contrats internet

Rien de mieux pour se faire une idée, que de regarder les allocations d’actifs et les rendements des fonds euros. Pour cela, nous allons analyser les fonds euros de deux acteurs Internet reconnus et fiables.

  • E-cie vie, filiale de Générali, qui est le premier assureur vie en Europe, dont les contrats sont distribués par ING Direct et Boursorama
  • Et Suravenir qui assure les contrats de Fortunéo

Commençons par regarder les fonds euros du contrat E-cie vie.

E-cie vie

Voici les compositions des fonds euros du contrat E-cie vie :

CompositionEurossima (fonds traditionnel)Netissima (fonds de nouvelle génération)
Obligations83,00 %39,10 %
Actions5,80 %3,70 %
Trésorerie5,20 %3,50 %
Immobilier4,10 %53,70 %
Participations & autres1,60 %
Prêts0,30 %

Ainsi que leurs rendements passés :

RendementEurossima (fonds traditionnel)Netissima (fonds de nouvelle génération)
20133,35 %3,52 %
20123,42 %3,62 %
20113,72 %
20104,10 %
20094,05%
20084,45 %

Suravenir

Continuons avec les compositions des fonds euros du contrat Suravenir :

CompositionSuravenir rendement (fonds traditionnel)Suravenir opportunités (nouvelle génération)
Obligations85,90 %49,90 %
Actions6,70 %21,70 %
Liquidités2,90 %
Immobilier3,90 %28,30 %
Autre diversification0,60 %0,10 %

Ainsi que leurs rendements respectifs :

AnnéeSuravenir rendement (fond traditionnel)Suravenir opportunités (nouvelle génération)
20133,45 %4,05 %
20123,60 %4,05 %
20113,75 %
20104,10 %
20094,10%
20084,50 %

Même s’ils sont encore jeunes, on constate que les nouveaux fonds ont un meilleur rendement. Notamment chez Suravenir qui avec une belle poche actions a bien profité de la hausse du marché. Alors que E-cie vie joue plus la stabilité sur le long terme avec plus d’immobilier.

Mais pour bénéficier de ces nouveaux supports, les assureurs peuvent imposer des conditions :

  • Limiter la part des nouveaux fonds en cas de versements sur le contrat.
  • Interdire l’arbitrage vers ces nouveaux supports.
  • Ou bien imposer de prendre des unités de comptes.

De plus, les frais de gestions sont plus élevés.

Néanmoins, ces nouveaux fonds euros sont actuellement plus performants que leurs ainés, même s’ils doivent faire leurs preuves sur le long terme.

Je pense qu’il est intéressant de panacher l’épargne sécurisé de vos contrats d’assurance vie avec les nouveaux fonds dynamiques, puisque si les performances perdurent sur le long terme, il pourrait y avoir une belle différence.

Pour conclure, dites-nous dans les commentaires si vous avez déjà souscrit à ces nouveaux fonds euros ou ce que vous en pensez 🙂

Si vous souhaitez nous soutenir, alors partagez cet article autour de vous.
Merci !

Vous souhaitez améliorer votre culture financière ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les derniers articles dans votre boîte aux lettres ainsi qu'un guide de 45 pages sur les placements financiers sans risques.

C'est complètement gratuit et garanti sans spam.

7 commentaires

  1. Merci de m’avoir fait découvrir ces fonds dynamiques… 4.05% c’est en effet pas mal surtout si il n’y a pas de risque de perdre son argent.
    Article récent de John Alright : Etui lunette personnalisé – 25 €My Profile

    • Bonjour,

      N’oubliez pas que, quel que soit le placement (même le livret A), le risque zéro n’existe pas.
      Bien sûr avec les fonds euros, le capital est garanti mais que se passera t-il si les obligations contenues dans ce fonds ne sont pas remboursées (faillite de certains états ?).
      Avant la dernière crise, on ne pensait pas qu’un état de pays développé pouvait faire faillite.
      Il ne faut pas devenir parano mais simplement en avoir conscience 🙂

      Cordialement,
      Phil

  2. Bonjour,

    J’ai appris quelque chose aujourd’hui, merci 🙂
    Comme le dit John, c’est pas mal, mais ce n’est pas non plus extraordinaire.
    Si en plus les frais de gestion sont supérieurs à l’ancienne version, alors bof bof
    Je trouve tout de même que la perf est plutôt moyenne, mais bon je pense qu’il serait intéressant d’attendre la fin de l’année.

    Alex

    • Bonjour Alex,

      Je trouve personnellement que les performances sont plutôt pas mal pour du fonds euros car ça ne demande aucun travail pour l’épargnant (à part verser son argent) !
      A mon sens, c’est la limite haute du rendement des placements à capital garanti 🙂

      Cordialement,
      Phil

  3. Merci pour cet article de Marc, encore une fois très complet, qui m’a fait découvrir Netissima d’ailleurs !
    Article récent de Jeremy : Rénovation : la demande de raccordement au réseau électriqueMy Profile

  4. Bonjour, article intéressant j’utilise le contrat dynamique de sur avenir via fortuneo, je trouve certaines personnes naïves et pas très lucides, ils veulent gagner de l argent sans prendre de risques, hors je pense que dans la vie quand on veut se développer on prend des risques, en tout cas j aime les articles de ce site, une idée d article justement la diversification obligatoire des contrats car le fond euro c est à peine 1% de garantie pour 2015.
    Merci

    • Bonjour Cheraiki,

      Il ne faut pas se fier uniquement au taux garanti des assurances vie puisque ce sont les taux planchers : si en 2015, votre assureur vous promet au moins 1% de rendement pour le fonds euros, ça ne veut pas dire que le rendement réel sera aussi bas. De mémoire, l’année dernière chez mes assureurs les taux garantis étaient de 2% et au final le rendement s’était élevé à 3,5% pour 2013.
      Mais oui les rendements des fonds euros baisseront sans doute encore dans le futur.

      Cordialement,
      Phil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge