Accueil / Débuter en Bourse / L’importance du tableau des flux de trésorerie

L’importance du tableau des flux de trésorerie

Le tableau des flux de trésorerieAvant d’acheter des titres d’une société, il est nécessaire de savoir où l’on met les pieds. Quoi de mieux que les états financiers de l’entreprise pour se renseigner.

Les états financiers sont des documents comptables que la société émet généralement tous les trimestres, afin de communiquer sur sa situation à ses actionnaires.

On y retrouve ainsi :

  • le bilan qui représente le patrimoine de la société à un instant donné
  • le compte de résultat qui indique la performance de l’entreprise lors du dernier exercice
  • et le tableau des flux de trésorerie

Généralement, le bilan et le compte de résultat sont des documents assez bien connus des petits actionnaires. Si vous souhaitez néanmoins approfondir vos connaissances, je vous invite à lire ces deux articles pratiques consacrés à la vie d’une entreprise au travers ses documents comptables : Partie 1Partie 2.

Le tableau des flux de trésorerie demeure quant à lui assez méconnu. Cependant, nous allons voir dans cet article que ce document comptable regorge d’informations intéressantes pour les investisseurs que nous sommes.

  1. L’intérêt de la trésorerie
  2. La structure du document
  3. Le mot de la fin

L’intérêt de la trésorerie

Vous vous demandez sans doute pourquoi on s’intéresse ici à la trésorerie qui n’est en fait qu’un poste du bilan parmi tant d’autres.

Tout d’abord, la trésorerie représente l’argent immédiatement disponible que possède la société.
Elle est constituée de la caisse, des disponibilités présentes sur les comptes bancaires, ainsi que des placements financiers inférieurs à 3 mois (garantis, dont la rémunération est connue à l’avance et sans risques).

La trésorerie permet le financement des dépenses de l’entreprise à court terme : comme par exemple, l’achat de matières premières, le paiement des salariés, le remboursement d’emprunts, le paiement des dividendes aux actionnaires…

Lorsque l’entreprise manque de trésorerie, elle doit emprunter de l’argent pour honorer ses échéances à court terme.

Lorsque l’entreprise manque de trésorerie et qu’elle ne peut plus emprunter à cause d’un endettement trop fort, elle ne peut plus continuer son activité et se voit contrainte de se mettre en faillite.

Ainsi, les variations de la trésorerie se révèlent être des bons indicateurs de la solvabilité future de l’entreprise rendant incontournable la lecture du document comptable associé.

La structure du document

Le tableau des flux de trésorerie détaille les variations de la trésorerie sur un exercice donné (1 an).

Ce document est scindé en 3 parties :

  • les flux de trésorerie générés par l’exploitation de l’entreprise
  • les flux de trésorerie générés par l’investissement
  • les flux de trésorerie générés par le financement

En sommant ces 3 types de flux, on obtient la variation totale de la trésorerie durant la période donnée.

Tableau des flux de trésorerie sur la période …Montant
Flux de trésorerie générés par l’exploitationA
Flux de trésorerie générés par les investissementsB
Flux de trésorerie générés par le financementC
Variation de la trésorerieA + B + C

La variation de la trésorerie sur un exercice donné est toujours égale à la trésorerie disponible à la fin de l’exercice moins la trésorerie disponible au début de l’exercice.

Lorsque la variation de trésorerie est positive, l’entreprise a augmenté la quantité de trésorerie disponible depuis le dernier exercice.

Pour connaître la quantité de trésorerie disponible, il faut se reporter au bilan financier.

Les flux d’exploitation

La première catégorie de flux de trésorerie est générée par le cycle d’exploitation de l’entreprise.

Ces flux sont constitués des encaissements (rentrées d’argent) et des décaissements (sorties) liés à l’activité habituelle de l’entreprise, hors investissement et financement : achat de matières premières, paiement des salaires, ventes de produits finis ou de services…

Ces flux sont généralement générateurs de trésorerie.

Les flux d’investissement

Les flux d’investissement traduisent les variations de trésorerie liées aux renouvellements ou aux développements de l’entreprise.

Ils concernent généralement les revenus et les dépenses provenant des acquisitions et des cessions d’immobilisations : achat/vente de machines, achat/vente de bâtiments, achat/vente de brevets ou de logiciels…

Ces flux sont fréquemment consommateurs de trésorerie.

Les flux de financement

Enfin, les flux de financement représentent les échanges de trésorerie entre la société et ses partenaires financiers.

On y retrouvera les flux liés aux emprunts (déblocage des fonds et remboursement des emprunts) ainsi que les flux liés à l’actionnariat (émission d’actions, versement de dividendes…).

Cette partie permet de se faire une idée sur la politique de financement pratiquée par l’entreprise.

Le mot de la fin

D’une manière générale et simplifiée, l’entreprise génère de l’argent grâce à son activité. Elle en consomme une partie (voire plus) lors de ses investissements et son financement.

A mon sens, le tableau des flux de trésorerie est un document très important pour les investisseurs lors de l’analyse financière.

Tout d’abord, ce document est très peu sensible aux conventions et aux manipulations comptables permettant ainsi de comparer des sociétés entre elles.

Ensuite, il permet de comprendre :

  • comment l’entreprise dégage de la trésorerie
  • quelle est sa politique d’investissement et de financement

En comprenant ces mécanismes, les investisseurs éviteront plus facilement les sociétés pouvant rencontrer des problèmes de financement.

La semaine prochaine nous passerons de la théorie à la pratique en analysant nos premiers tableaux des flux de trésorerie.

Alors à la semaine prochaine 🙂

Si vous souhaitez nous soutenir, alors partagez cet article autour de vous.
Merci !

Vous souhaitez améliorer votre culture financière ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les derniers articles dans votre boîte aux lettres ainsi qu'un guide de 45 pages sur les placements financiers sans risques.

C'est complètement gratuit et garanti sans spam.

5 commentaires

  1. Salut Phil,

    Bien sympa cette série d’article sur les finances des sociétés, à la semaine prochaine donc ! 😉

  2. JE trouve également très instructif cette série d’articles et j’allais dire justement que pour éviter une société avec des problèmes de financement il faut surtout savoir décoder et interpréter ce document. Je vais donc m’atteler à lire le prochain article ;-).

    Bonne continuation !

  3. Merci Phil pour ces articles qui me sont très utiles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge