Accueil / Placer son argent / Mes placements financiers en 2013

Mes placements financiers en 2013

Mes placements financiers en 2013Il y a six mois, je vous avais exposé ma stratégie de placements financiers pour l’année 2012. Avec l’arrivée de la nouvelle année, je me dois de planifier l’allocation de ma future épargne pour 2013. C’est parti !

Le bilan de 2012

L’année 2012 s’achève et j’estime avoir atteint les objectifs d’épargne que je m’étais fixés. J’ai dédié toute mon épargne à mes placements « épargne logement ».

J’ai rempli mon compte épargne logement au plafond afin d’avoir d’ici 5 ans des droits à prêt maximum : pouvoir emprunter 23 000 € à un taux actuariel de 3% (si le taux ne change pas évidemment).

J’ai continué mes virements mensuels vers mon plan épargne logement. Le PEL me sera t-il utile d’ici 2017 ? Je ne le sais pas mais pour l’instant je le conserve et je l’alimente doucement.

L’objectif financier

Mon objectif financier est exactement le même qu’en 2012 : épargner suffisamment pour avoir un bel apport pour l’achat de ma résidence principale d’ici 5 ans environ.

J’ai réellement besoin de ce capital donc je ne souhaite prendre aucun risque avec. Je veillerai simplement à ce que les intérêts générés par mes placements soient au moins équivalents à l’inflation afin d’éviter de perdre du pouvoir d’achat à la fin de la phase d’épargne.

Le livret A et le livret développement durable sont mes amis

Le livret A et le livret développement durable (LDD) sont généralement utilisés pour y loger son épargne de précaution. La mienne étant déjà suffisante, je ne compte pas l’augmenter.

Cependant, avec la fiscalité des autres placements qui se durcit, je trouve que ces deux livrets réglementés sont particulièrement adaptés à mon objectif : sans risque, protègent assez bien de l’inflation, sans impôts.

De plus, avec le relèvement des plafonds de ces livrets, on peut dorénavant stocker des montants plus importants : jusqu’à 22 950€ sur le livret A et 12 000€ sur le LDD.

Ainsi, si la fiscalité des livrets réglementés n’évolue pas, je ne vais pas uniquement placer mon épargne de précaution sur le livret A et le LDD, mais aussi l’épargne destinée à mon futur logement.

L’assurance vie aussi

Une fois que mes livrets réglementés seront au plafond, j’envisage de renflouer un peu mes deux assurances vie. Par sécurité, je restreindrai mes investissements au fond euros qui est le seul fonds garanti en capital.

Avec le lancement de fonds euros un peu plus dynamiques, les fonds euros pourraient retrouver un peu de « punch » niveau rémunération.

Pour résumer

Voici mes objectifs de placements pour l’année 2013 :

  • profiter de la douce fiscalité du livret A et du livret développement durable pour y stocker une partie des économies destinées à mon logement
  • renflouer un peu les fonds euros de mes assurances vie
  • continuer à faire vivre doucement mon PEL

Et la bourse dans tout ça, vous allez me dire ? Et bien, je continue de travailler ma philosophie d’investissement mais je ne prévois pas de versements supplémentaires sur mon plan épargne action ou sur mon compte titre. J’estime que mon « bac à sable » est suffisant pour apprendre.

Sécurité et sérénité seront les maîtres mots de l’année 2013… pour mon épargne en tout cas 🙂

Si vous souhaitez nous soutenir, alors partagez cet article autour de vous.
Merci !

Vous souhaitez améliorer votre culture financière ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les derniers articles dans votre boîte aux lettres ainsi qu'un guide de 45 pages sur les placements financiers sans risques.

C'est complètement gratuit et garanti sans spam.

7 commentaires

  1. Ce sont la de sages placement 😉 Jouer la sécurité quand on à pas encore financé sa résidence principale c’est la meilleure des chose à faire.
    Tout comme toi, je miserai davantage sur le livret A et le LDD tout en continuant d’alimenter ton PEL. Au bout de 4 ans tu auras droit en plus à une prime de 1500€ il me semble si tu arrive à la plafonner (60000€ tout de même).

    • Bonjour Benjamin,
      Effectivement, je cherche la sécurité du capital, une protection face à l’inflation et une faible taxation des intérêts générés : donc pour l’instant, le livret A et le LDD feront l’affaire.
      Pour le PEL, je ne compte pas le remplir au plafond car je n’ai aucune certitude quant à son utilité future (qui dépendra des taux des prêts bancaires). On va dire que je le maintiens en vie 🙂
      Personnellement, je préfère mon CEL car j’ai la quasi certitude de l’utiliser à terme (avec un taux d’emprunt à 3% actuariel).
      Bonne journée

  2. Joli programme, je vois que vous êtes très bien organisé ! Pour ma part je vais essayer de pérenniser les revenus de mon activité avant de commencer à vraiment épargner. J’ai déjà un petit montant mon livret A mais rien qui puisse me permettre de faire des projets pour l’instant.
    Intéressante votre démonstration sur la bourse et les valeurs 🙂

  3. Bonsoir,

    Par curiosité à combien de mois de salaire fixez vous votre épargne de précaution? Perso, je me fixe 3 mois de salaire.

    Bonne soirée

    • Bonjour,

      Le montant de l’épargne de précaution dépend de plusieurs facteurs :
      – la solidité de votre emploi et de ses revenus : si vous êtes en CDI avec un revenu fixe (3 mois sont suffisants), ce n’est pas la même chose qu’être en CDD avec une partie des revenus variable (6 mois mini). Le premier cas nécessite moins d’épargne de précaution que le second.
      – de votre préférence : même si je suis en CDI, j’aime bien avoir 6 mois de salaires de côté, je trouve ce montant sécurisant. Certes c’est un peu beaucoup mais c’est un sentiment personnel 🙂

      En soit, il n’y a pas réellement de règles établies, juste du bon sens et un peu de « feeling ».

      Avec 6 mois de salaires de côté, je me dis simplement que si je perdais mon job, j’aurais 6 mois pour en retrouver un autre, sans piocher dans mes investissements long terme.

      Bonne journée,
      Phil

  4. Merci pour votre réponse. Je suis en CDI et j’aime aussi avoir de la réserve. Je fixe mon épargne de précaution à 3 à 6 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge