Accueil / Débuter en Bourse / Mieux se connaître pour mieux investir

Mieux se connaître pour mieux investir

Le profil psychologique des investisseursLa différence entre un bon et un mauvais investisseur réside parfois dans la psychologie de ces derniers. Il faut être solide mentalement pour conserver certains investissements durant plusieurs années : ne pas céder à la panique quant tout semble aller mal, rester calme et objectif. Ainsi, avant de commencer à investir, il pourrait être judicieux de définir son profil psychologique : identifier ses faiblesses potentielles afin d’éviter certaines déconvenues prévisibles.

  1. Mieux se connaître
  2. Déterminer son profil à l’aide du test MBTI
  3. Mon profil
  4. Alors utile ou futile ?

Mieux se connaître

Il y a quelques mois, une formation professionnelle visant à déterminer les profils psychologiques de chacun s’est tenue sur mon lieu de travail.

Au début, je me suis dit que ça devait être aussi utile que les questionnaires « psycho » à la fin des télé 7 jours spécial été. J’y suis donc allé un peu à reculons.

La formation, qui a duré 2 jours, était basée sur le célèbre test de personnalité Myers Briggs Type Indicator (MBTI) définissant 16 types de profil psychologique.

Chaque profil fonctionne différemment, a des aptitudes différentes, est à l’aise/mal à l’aise dans certaines situations et excelle dans certains domaines.

Ce test, connu mondialement, est particulièrement utilisé dans le domaine du management.

Je pense qu’il est également primordial de bien se connaître avant d’investir : connaître ses atouts, ses faiblesses, son côté émotif ou non, sa manière de prendre des décisions… En fonction de votre profil, vous pourrez définir des stratégies d’investissements adaptées.

Par exemple, si vous êtes très émotif, il serait peut être intéressant d’éviter les investissements très volatiles comme la bourse. On commet bien souvent ses plus belles erreurs boursières en faisant intervenir ses émotions.

Déterminer son profil à l’aide du test MBTI

Pour déterminer votre profil, vous pouvez utiliser ce test gratuit.

Vous obtiendrez un résultat formé de 4 lettres correspondant à votre profil psychologique. Chaque lettre a une signification bien précise :

  1. D’où tirez-vous votre énergie ? E (extraverti) ou I (introverti)
  2. Comment recueillez-vous les informations ? S (sensation) ou N (intuition)
  3. Comment prenez-vous vos décisions ? T (pensée) ou F (sentiment)
  4. Quel est votre mode d’action préféré ? J (jugement) ou P (perception)

Ainsi, il existe 16 profils différents en combinant les lettres.

Mon profil

Au test MBTI, j’ai obtenu le profil ISTJ :

I – Introversion, préférée à l’extraversion : les ISTJ sont généralement discrets et réservés. Ils préfèrent interagir avec quelques amis dont ils sont proches qu’avec un large cercle de connaissances, et ils dépensent (c’est-à-dire perdent) de l’énergie lors de leurs relations en société (tandis que les types extravertis, dans les mêmes circonstances, en gagnent).

S – Sensation, préférée à l’intuition : les ISTJ raisonnent davantage par le concret que par l’abstrait. Ils concentrent leur attention sur les détails plutôt que sur une vision globale des choses, et sur les réalités immédiates plutôt que sur les possibilités futures.

T – Pensée (Thinking), préférée au sentiment : les ISTJ placent les critères objectifs au-dessus des préférences personnelles. Lorsqu’ils prennent une décision, ils accordent une importance plus grande à la logique qu’à des considérations sociales et/ou passionnelles.

J – Jugement, préféré à la perception : les ISTJ planifient leurs activités et prennent des décisions rapidement. Leur tendance à prédire les probabilités d’une situation future suscite chez eux une certaine maîtrise de soi, qui peut sembler limitatif aux yeux des types préférant la perception.

Lors de mes investissements, je retrouve certains aspects :

  • J’ai besoin d’être rationnel, de faits tangibles, vérifiables pour prendre une décision. Je donne peu d’importances aux suppositions et aux projections.
  • Quand mes investissements dégringolent, j’essaye de ne pas faire intervenir mes émotions et je vérifie mes calculs basés sur des données objectives.

Alors utile ou futile ?

Grâce au test MBTI, j’ai appris beaucoup de choses sur moi mais aussi sur le fonctionnement des autres. Cette formation aura été très intéressante et enrichissante. Elle m’est particulièrement utile dans ma vie professionnelle mais aussi dans ma vie d’investisseur.

Bref, ce n’était pas une perte de temps 🙂

Et vous cher lecteur, quel est votre profil psychologique ?

Si vous souhaitez nous soutenir, alors partagez cet article autour de vous.
Merci !

Vous souhaitez améliorer votre culture financière ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les derniers articles dans votre boîte aux lettres ainsi qu'un guide de 45 pages sur les placements financiers sans risques.

C'est complètement gratuit et garanti sans spam.

9 commentaires

  1. Voici le résultat des tests pour ma part :
    Vos fonctions dominantes sont : introversion, sensation, sentiment, perception

    Et bien place à l’analyse, la différence que tu fais vient du test ou de ton analyse?
    Je dirais que tu c’est ton analyse vu que tu as été dans la catégorie « jugement » :).

    Test qui permet d’en savoir un peu plus sur soi, après quel est le bon du mal.

    résultat pour moi : pas de bourse.
    Article récent de Phillipe@etre riche : Comment devenir riche : La réussite de Warren BuffettMy Profile

    • Bonjour,

      L’objectif n’est pas d’identifier le meilleur profil mais bien d’apprendre à se connaître.
      En connaissant ses forces et ses faiblesses, on peut raisonnablement estimer les domaines où l’on pourrait réussir et éviter ceux qui pourraient apporter bien des déconvenues.

      Cordialement,

  2. Quand on investit, la plupart du temps on se focalise uniquement sur le titre et on oublie de tenir compte de sa propre personnalité. En fonction de cette dernière, notre manière d’investir et nos choix seront différents. J’ai personnellement très longtemps oublié cette donne, ce qui m’a fait commettre passablement d’erreurs dans mes choix d’investissement.

    J’ai déjà passé une quantité innombrable de tests, dont le MBTI. Si je me souviens bien je suis aussi un INTJ. Mais il n’y a pas besoin de passer des tests. C’est amusant certes, mais pour peu qu’on s’écoute un peu et que l’on ait un peu de sens critique par rapport à sa propre personne, on apprend très vite à se connaître.

    • Bonjour Jérôme,
      On a tous commencé pareil : on a cherché d’abord les « meilleurs titres » sans se préoccuper de notre profil d’investisseur, et tenir quelques années avec des titres non adaptés à notre psychologie, c’est difficile. Je pense que pour bien investir, il faut au préalable se trouver une philosophie d’investissement qui nous corresponde parfaitement. Il ne faut pas uniquement chercher la performance ou le rendement… C’est le piège classique !
      Bonne journée

  3. J’avoue que personnellement je renonce à beaucoup d’investissements par peur de prise de risque sur le long terme… Il faut reconnaitre qu’avec la crise l’avenir est parfois très incertain!

    • Bonjour Cédric,
      Qui dit investissement, dit forcément prise de risque.
      Il faut bien garder à l’esprit le risque « potentiel » de chaque investissement et ne pas se laisser aveugler par les gains espérés.
      En tout cas, je suis d’accord avec vous : dans le doute, on s’abstient 🙂
      Sinon ça peut coûter très cher…
      Bonne soirée

  4. Salut Phil,

    J’apprécie beaucoup MBTI et les travaux de Carl Jung. J’avoue que j’étais sceptique comme toi au début avant de connaitre la véritable utilité de ces tests. J’ai passé MBTI une première fois il y a plusieurs années et j’étais INTJ. Je l’ai repassé l’année dernière et je suis plutôt ENTJ maintenant. Car il ne faut oublier qu’on change et notre vision du monde change aussi…

    Les résultats de ce type de test nous aident effectivement à mieux nous comprendre et à mieux appréhender notre approche et nos réactions face à la bourse.

    Ben

    • Bonjour Ben,
      J’ai également beaucoup apprécié la liste des métiers correspondant à chaque profil. Ça peut aider les personnes qui ne savent pas trop où s’orienter professionnellement.
      Merci pour ton commentaire 🙂
      Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge