Accueil / Investir dans l'immobilier / Notre changement d’assurance de prêt immobilier

Notre changement d’assurance de prêt immobilier

Après une petite trêve estivale, je vous propose de découvrir aujourd’hui pourquoi et comment nous avons changé d’assurance de prêt concernant notre crédit immobilier actuel.

  1. La délégation d’assurance emprunteur
  2. La recherche de la nouvelle assurance
  3. Les démarches à entreprendre

La délégation d’assurance emprunteur

En septembre 2015, ma compagne et moi-même avons financé l’achat de notre résidence principale à l’aide d’un crédit immobilier de 200 000€ à 2,1% sur 20 ans.

Le coût global de cet emprunt se décomposait de la façon suivante :

Le coût du crédit en détails

Intérêts bancaires45 104€
Assurance emprunteur9 200€
Garantie (PPD)1 100€
Frais de dossier300€
Courtier2 300€
Total58 004€

On remarquera ici que l’assurance emprunteur représente la seconde dépense la plus importante du crédit : 9 200€ sur 20 ans avec une mensualité fixe de 38€, soit 16% du coût global du financement de notre maison.

Qui plus est, lors de la souscription du crédit, nous avions adhéré à l’assurance-groupe proposée par la banque afin de faire valider au plus vite notre demande de financement. Bien que ce contrat soit peu compétitif, nous comptions sur la loi Hamon afin d’en changer librement durant les 12 premiers mois du crédit.

Généralement, l’assurance-groupe proposée par l’établissement bancaire est une offre collective négociée auprès d’une assurance : après un rapide questionnaire de santé, le futur assuré sera classé dans une grande catégorie (jeune non fumeur, senior fumeur…) et payera le tarif associé à cette population. Comme cette catégorisation est peu précise, le risque est ainsi mutualisé : les bons profils payent pour les moins bons.

Tandis qu’avec une assurance individuelle (que l’on appelle également délégation d’assurance), le tarif est estimé selon la situation personnelle du futur assuré : en effet, ce dernier devra remplir un questionnaire de santé approfondi voire même passer une visite médicale afin que l’assureur puisse cerner au mieux son profil. Si vous faites partie des bons profils, alors vous aurez de bonnes chances de réaliser de belles économies comparativement à l’assurance-groupe (jusqu’à -50%).

Comme nous sommes jeunes et en bonne santé, nous étions persuadés qu’une assurance individuelle nous serait bénéfique 🙂

La recherche de la nouvelle assurance

En mars dernier, nous avions commencé à rechercher celle qui remplacerait notre assurance-groupe : cette dernière nous coûtait 38€ par mois avec une couverture à 50% (quotité) du capital emprunté pour chaque co-emprunteur.

Comme il existait un grand nombre de contrats différents, j’avais choisi d’utiliser un comparateur sur internet afin de gagner du temps. Après quelques essais, j’avais décidé de me fier à celui de meilleur taux : les principaux assureurs étaient présents dans le comparatif, et une fois la simulation réalisée, un conseiller personnel nous aidait dans les démarches. De plus, tous ces services étaient complètement gratuits : je suppose que la compagnie d’assurance choisie devait verser au comparateur une commission en retour.

Vous noterez que je partage ici mon expérience personnelle et que je ne suis pas affilié avec ce comparateur 🙂

Le fonctionnement du simulateur est plutôt simple : vous remplissez quelques formulaires afin de détailler votre situation personnelle puis l’on vous propose les offres qui semblent les plus compétitives.

Simulation d'assurance emprunteur

Bien que cet outil soit réellement pratique, il convient néanmoins d’être vigilant sur certains points :

  • Les questions du simulateur sont nettement moins précises que le questionnaire de santé de l’assureur, ce qui a pour conséquence d’afficher des tarifs qui sous-estiment la réalité. Par exemple, aucune question n’est posée sur les sports pratiqués et il n’est pas rare que ces derniers soient exclus du contrat : sports de combat, équitation… Il est généralement possible de racheter ces exclusions mais cela entraîne un surcoût important : personnellement, j’ai dû payer une mensualité majorée de + 35% afin de couvrir un sport de loisir.
  • Les mensualités et les primes totales affichées ne tiennent pas compte des frais annexes (comme les frais d’adhésion et d’association) : dans notre cas, notre nouvelle assurance nous a coûté 100€ en frais initiaux puis 16€ de frais d’association par an pour nous deux.
  • Les mensualités affichées sont une moyenne : en effet, les cotisations des assurances individuelles sont fréquemment calculées en fonction du capital restant à rembourser : ainsi, les mensualités sont élevées au début puis elles diminuent au fil du temps. Cependant, j’ai découvert certaines assurances qui, pour un crédit sur 20 ans, faisaient payer l’intégralité des primes dues sur une période de 13 ans seulement (et plus rien ensuite).

Ainsi, vous comprendrez que ce simulateur est un bon point de départ mais qu’ensuite il sera nécessaire de bien lire chaque contrat proposé afin d’éviter les nombreux pièges expliqués précédemment. D’ailleurs, notre conseiller personnel du simulateur nous a été fort utile puisqu’il nous a aiguillé vers le contrat qui serait le plus intéressant pour nos profils.

De plus, n’oubliez pas que vous devrez proposer un contrat bénéficiant des mêmes garanties (voire mieux) que le précédent afin qu’il soit accepté par la banque.

Dans notre cas, nous avions choisi la 6ème assurance de ce classement : Generali 8001. Ce n’était pas la moins chère à l’origine mais en ajoutant quelques options pour les sports, elle couvrait plutôt bien et demeurait compétitive : 19€ par mois + 100€ de frais initiaux.

De plus, ce contrat est l’un des rares à mensualités fixes : c’est un poil plus cher que les assurances dégressives mais personnellement, je préfère payer la même somme pendant 20 ans plutôt que de rembourser fortement lors des premières années, surtout que la durée moyenne d’un crédit immobilier est de 8 ans actuellement.

Ainsi, voici un comparatif entre l’assurance proposée par la banque et notre nouvelle assurance individuelle :

Assurance de prêtMensualitésCoût total
Assurance-groupe38€9 200€
Assurance individuelle19€4 547€

Soit une économie de 50% pour les mêmes garanties !

Quand on sait que 85% des assurances de prêt sont souscrites directement auprès des banques, on peut se dire qu’il y a probablement des économies à faire 🙂

Les démarches à entreprendre

Une fois que la nouvelle assurance est choisie, le plus dur est fait et il ne reste plus que quelques démarches administratives à réaliser !

Vous devez :

  1. adhérer au nouveau contrat d’assurance (un par emprunteur) en remplissant les documents d’adhésion ainsi que le questionnaire de santé approfondi (accompagné parfois d’une visite médicale)
  2. envoyer par lettre recommandée la demande de substitution auprès de votre banque accompagnée du certification d’adhésion ainsi que des conditions générales du nouveau contrat

Ensuite, la banque bénéficie de 10 jours pour notifier sa décision :

  • si elle refuse, elle ne peut le faire qu’à condition que les garanties proposées ne soient pas au moins équivalentes
  • si elle accepte, elle devra émettre sans frais un avenant au crédit immobilier afin d’intégrer la nouvelle assurance de prêt

Bien entendu, ceci est la théorie et il n’est pas rare que les banques « traînent les pieds ». Personnellement, nous avions attendu plus de 2 mois après notre demande de substitution, malgré de nombreuses relances. Mais bon, pour économiser plus de 4 500€, ça vaut le coup de batailler un peu, non ? 🙂

A bientôt !
Phil

Si vous souhaitez nous soutenir, alors partagez cet article autour de vous.
Merci !

Vous souhaitez améliorer votre culture financière ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les derniers articles dans votre boîte aux lettres ainsi qu'un guide de 45 pages sur les placements financiers sans risques.

C'est complètement gratuit et garanti sans spam.

8 commentaires

  1. Salut Phil !

    Effectivement l’assurance emprunteur est une grande dépense quand on fait un prêt.

    Pour tout te dire je suis en train de boucler l’achat de ma RP et l’assurance groupe coûte plus cher que les intérêts !
    Les taux bas ne sont pas étrangers à cette affaire mais ça fait bizarre de se dire que ce sont les assurances qui représentent la plus gros part des frais.

    D’une banque à l’autre l’écart du coup des assurances peut être assez élevé, entre deux proposition j’ai eu du simple au triple…
    La banque la plus cher en assurance avait par contre un taux inférieur de 0,35 %.
    Ceci explique cela vu que la banque touche une partie de l’assurance groupe mais bon.

    Une chose est sûre je ferais une délégation une fois l’offre de prêt reçue.
    Déjà pour le prix car peut importe la banque je vais gagner pas mal d’argent.
    Mais aussi pour la couverture car l’assurance que j’ai choisi couvre mieux que l’assurance de la banque en étant bien moins cher 😀

    A bientôt,
    Marc.
    Article récent de Marc de Mieux gérer son argent : Résidence principale : préparer son projet immobilierMy Profile

  2. Bonjour,

    «De plus, ce contrat est l’un des rares à mensualités fixes : c’est un poil plus cher que les assurances dégressives mais personnellement, je préfère payer la même somme pendant 20 ans plutôt que de rembourser fortement lors des premières années.surtout que la durée moyenne d’un crédit immobilier est de 8 ans actuellement»

    19 € mensuels pour 200 K€ cela fait un taux sur capital emprunté de 0.114 %. Si tu as un taux sur capital restant dû inférieur ou égal à 0.114 % tu es gagnant peu importe la durée de détention.
    Si le taux est supérieur on peut encore être gagnant en fonction de la durée de détention.

  3. Salut Phil 🙂

    Nous sommes également passé par la case renégociation de l’assurance récemment. Comme toi, on était serré dans le délai d’obtention du crédit : 1 mois et demi entre le compromis et la signature ! On a donc souscrit à l’assurance de groupe soit ~125 euros pour nous deux.

    Après un tour sur le même comparateur (y’en a-t’il d’autres ? ;-)), c’est également Generali qui correspondait à notre besoin, et offrait les même garanties que la banque pour une mensualité à 75 euros.

    Après envoi des papiers à la banque, cette dernière s’est alignée et nous a fourni une attestation de refus au motif « refus de la délégation », motif qui est passé comme une fleur auprès de Generali. J’imagine que si on avait voulu effectivement changer d’assureur, ça n’aurait pas été de tout repos !

    Au final, l’affaire nous aura coûté un peu de temps, 30 euros par personne de frais de dossier et nous a fait économiser 50 euros par mois (50 euros * 12 mois * 23 ans soit 14400 euros).

    De l’argent facilement gagné 😉

  4. Bonjour,

    Et une fois les 12 mois passés, y-a-t’il une « dérogation » ou une possibilité qui permettrait de renégocier son contrat d’assurance ?
    Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge