Accueil / Investir dans l'immobilier / Notre maison : définition du projet

Notre maison : définition du projet

Au début du mois de mai 2015, ma compagne et moi-même étions décidés à devenir propriétaire de notre future résidence principale. Cependant avant de se lancer corps et âmes dans les recherches, il était important de bien définir le projet en amont.

  1. Le projet
  2. Peut-on le financer ?

Le projet

Jusqu’à présent, nous habitions dans un F3 de 57m² en pleine ville. A moyen terme, nous ne souhaitions pas rester en milieu urbain mais bien s’expatrier à la campagne afin de profiter de sa verdure et de son calme.

Notre projet pouvait donc se résumer de la façon suivante : trouver une maison à la campagne avec un grand jardin, à moins de 30 minutes de la grande ville où se trouve mon travail, pour un budget de 200 000€ à 250 000€. De plus, ce logement devrait être en mesure d’accueillir 2 enfants afin de nous éviter une autre coûteuse acquisition.

Voyons maintenant nos principaux critères en détails :

  • Surface habitable : 120 m² environ
  • Chambres : 3
  • Bureau : 1
  • Salle de bain : supérieure à 6 m²
  • Cuisine ouverte sur séjour
  • Chauffage : inférieur à 1500€ par an
  • Taxe foncière et d’habitation : inférieure à 1000€ chacune
  • Jardin : minimum 800-1000 m²
  • Accès internet haut débit

Ce type de bien étant très rarement proposé à la location, l’acquisition s’est imposée d’elle-même.

A noter que nous n’étions pas contre des travaux, à la condition que l’achat du bien plus les travaux ne dépassent pas le budget maximal de 250 000€.

Un mot d’ailleurs sur ce budget maximal : nous considérons notre résidence principale comme une dépense sentimentale, et il était important de ne pas voir trop grand afin d’éviter d’engloutir des sommes folles.

C’est pour cette raison que nous avons estimé qu’un bien à 250 000€ constituait un bon compromis, notamment au niveau du crédit : lors des 20 prochaines années, nous rembourserons des mensualités qui ne nous étoufferons pas et qui nous permettrons de vivre correctement et également d’investir 🙂

Peut-on le financer ?

Avant de commencer les recherches, nous avons entrepris une démarche que j’estime trop souvent négligée : vérifier notre capacité d’emprunt.

Quoi de pire que se lancer dans un projet, trouver un bien « coup de coeur », et ensuite ne pas pouvoir se le payer. Lors de nos recherches, nous avons constaté qu’à 2 ou 3 reprises, des acheteurs ayant signés un compromis de vente se retrouvaient au final sans financement.

Pour éviter ce désagrément, nous avons pris RDV chez un banquier afin de s’assurer de la finançabilité de notre projet : en 30 minutes, après la saisie de nos données financières, nous avions une réponse favorable.

Bien sûr, il était tout à fait possible de réaliser la même chose via internet, mais je tenais également à prendre le pouls au sein des banques. Ça m’a d’ailleurs permis de constater qu’actuellement, il valait mieux avoir un apport minimum de 10% (pour couvrir les frais annexes) afin d’emprunter facilement.

D’ici quelques semaines, je vous présenterai les résultats de nos recherches immobilières 🙂

A bientôt !
Phil

Si vous souhaitez nous soutenir, alors partagez cet article autour de vous.
Merci !

Vous souhaitez améliorer votre culture financière ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les derniers articles dans votre boîte aux lettres ainsi qu'un guide de 45 pages sur les placements financiers sans risques.

C'est complètement gratuit et garanti sans spam.

2 commentaires

  1. Bonjour
    Si c’est pour faire du locatif, est ce que les banquiers tiennent compte des éventuelles rentrées d’argent que vont procurer les locations, ou est ce qu’ils s’arrêtent juste à nos revenus ? cdlt A.
    Article récent de famille alphabet : Découvrez sans plus attendre Alphabet lingerie, le leader de la lingerie fine à prix discount !My Profile

    • Bonjour,

      Même si c’est un peu hors sujet, les banquiers prennent effectivement en compte une partie des revenus locatifs de mémoire 🙂
      Le pourcentage varie selon les banques.

      Cordialement,
      Phil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge