Accueil / Débuter en Bourse / Qu’est-ce que le free cash flow ?

Qu’est-ce que le free cash flow ?

L'argent est le nerf de la guerreEn voilà un terme anglais bien barbare : free cash flow, souvent abrégé FCF dont la traduction littérale est « flux de trésorerie libre ».

Pourtant si vous vous baladez sur les sites financiers ou bien dans les rapports annuels, ce terme est très souvent utilisé pour exprimer la profitabilité ainsi que pour mesurer la performance financière d’une entreprise.

L’objectif de cet article est de vous aider à y voir plus clair à propos de cet indicateur fort utile pour les investisseurs que nous sommes.

  1. Les limites du résultat comptable
  2. Définition du free cash flow
  3. Interprétation

Les limites du résultat comptable

Lorsque l’on cherche à savoir si une entreprise est profitable, on s’intéresse généralement aux résultats comptables des derniers exercices pour savoir si elle a dégagé des bénéfices ou bien des pertes.

Le problème avec le résultat d’un exercice est qu’il est calculé selon une multitude de normes comptables, qui traduisent parfois assez mal l’argent effectivement généré lors d’une certaine période.

Si vous souhaitez comprendre comment se calcule un résultat comptable, je vous invite à lire mes précédents articles théoriques et pratiques sur le sujet.

Pour résumer, voici quelques principes comptables importants à connaître :

  • les investissements réalisés sont lissés durant toute leur durée de vie : ainsi si une société achète un bâtiment d’une valeur de 100 000€ avec une durée d’amortissement estimée à 10 ans, le résultat comptable sera diminué de 10 000€ durant 10 ans. Or, le bâtiment a été payé en une seule fois dès la première année d’acquisition.
  • dès lors que l’entreprise réalise une vente, elle est directement enregistrée dans les résultats comptables même si le client ne paiera réellement que d’ici 30 jours. Il est en de même pour les facilités de paiements accordés par les fournisseurs.

Ainsi, le bénéfice ou la perte issus du compte de résultat se révèle être un calcul typiquement comptable n’ayant pas pour vocation de représenter l’argent effectivement généré lors d’une période donnée.

Définition du free cash flow

Rassurez-vous, il existe un indicateur plus pertinent à mon sens que le résultat comptable pour mesurer la profitabilité d’une entreprise : le free cash flow.

On le calcule de la façon suivante :

Free cash flow = flux de trésorerie générés par l’exploitation – dépenses d’investissements (CapEx)

Les flux de trésorerie générés par l’exploitation représentent l’argent qui entre et qui sort des caisses de l’entreprise lors de son activité courante : achat de matières premières ou de marchandises, paiement des salaires, ventes de produits finis…

Les dépenses d’investissements regroupent tous les flux de capitaux nécessaires au maintien et à la croissance de l’outil de production : achat de nouvelles machines ou de nouveaux bâtiments…

Ainsi, le free cash flow représente la quantité d’argent, réellement disponible, générée par l’exploitation courante de l’entreprise après que les investissements nécessaires au maintient ou au développement de la production aient été payés.

Ce capital peut être utilisé pour rémunérer les pourvoyeurs de fonds que sont les créanciers (versement d’intérêts ou diminution de la dette) et les actionnaires (versement de dividendes ou rachats d’actions). Il peut également être utilisé pour opérer une croissance externe en absorbant une entreprise concurrente.

Pour une fois, la méthode de calcul est extrêmement simple puisque toutes les données ci-dessus sont lisibles depuis le tableau des flux de trésorerie. Parfois même, certaines entreprises le calculent directement pour vous.

Interprétation

On ne le répétera jamais assez mais pour une entreprise, l’argent sonnant et trébuchant constitue le nerf de la guerre : sans lui, rien n’est possible.

A mon sens, il est primordial que les investisseurs s’assurent que l’entreprise analysée génère suffisamment de trésorerie pour faire vivre et croître son exploitation ainsi que pour rémunérer ses partenaires financiers.

Un free cash flow négatif sur une période signifie simplement qu’une entreprise a consommé plus d’argent qu’elle en a produit : cela peut s’expliquer par une période d’investissements intensifs. Si ce phénomène se reproduit durant de nombreuses années, il y a lieu de s’inquiéter.

Sans « cash disponible », l’entreprise devra émettre de nouvelles dettes ou bien avoir recours à un augmentation de capital (et à une dilution des actionnaires) : bref, rien de bien joyeux pour les investisseurs.

Ainsi, il est judicieux d’analyser les free cash flow sur une période relativement longue afin de percevoir la capacité réelle de génération d’argent de l’entreprise.

N’oubliez pas que c’est grâce à cette trésorerie disponible que l’entreprise pourra traiter convenablement (ou pas) ses actionnaires…

Alors ne négligez pas son analyse 🙂

Si vous souhaitez nous soutenir, alors partagez cet article autour de vous.
Merci !

Vous souhaitez améliorer votre culture financière ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les derniers articles dans votre boîte aux lettres ainsi qu'un guide de 45 pages sur les placements financiers sans risques.

C'est complètement gratuit et garanti sans spam.

3 commentaires

  1. Une méthode certes simpliste mais qui offre un gain de temps dans l’appréciation d’une entreprise. En tout cas l’analyse des résultats offre certes plus de précisions mais demande du temps.
    Article récent de conseils-finances : Comment demander un créditMy Profile

    • Bonjour,

      Effectivement, le free cash flow calculé classiquement permet de se donner un premier ordre d’idée sur la profitabilité d’une entreprise.
      Après, il faudra tout de même approfondir le sujet pour évaluer réellement l’entreprise 🙂

      Cordialement,
      Phil

  2. Bonjour,

    Merci pour les explications données pour le FCF, mais j’aimerai bien avoir un exemple chiffré qui peut faciliter encore plus la compréhension.

    Merci par avance.

    Salutations.
    Omar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge