Accueil / Dépenser moins / Un projet, un livret

Un projet, un livret

Un projet, un livret par MarcCet article invité est aimablement proposé par Marc du site mieux gérer son argent.

L’épargne des livrets ne sert pas qu’en cas de coup dur. Vous pouvez aussi utiliser vos livrets pour accumuler de l’argent, puis le moment venu, vous servir des fonds pour financer vos projets. Ce réservoir est ainsi idéal pour préparer sereinement l’avenir.

  1. Un récipient adapté
  2. A façonner suivant vos besoins
  3. Pour en profiter pleinement

Un récipient adapté

Dans la vie, les occasions de faire des projets ne manquent pas : vacances, mariage, travaux, achat de sa résidence principale, acquisition d’un véhicule par exemple. Vous pouvez aussi avoir d’autres envies qui au lieu de vous coûter de l’argent vous en rapporteront, comme les placements et les investissements.

Mais avant toute chose, vous devez avoir constitué entièrement votre filet de sécurité, l’épargne de précaution. Si ce n’est pas encore le cas, privilégiez vraiment sa construction, en voulant griller les étapes vous risquez de vous brûler les ailes.
Une fois ce matelas constitué, vous pourrez réallouer votre flux d’épargne à vos projets.

Quel que soit vos types de projets, vous devrez très souvent économiser pour les réaliser, faute d’argent suffisant à l’instant T. Il vous faudra donc un réceptacle temporaire le temps de mettre suffisamment de côté. Ce dernier devra être flexible mais aussi sécurisé et disponible rapidement. La famille de produit qui correspond le mieux à ce besoin est celle des livrets d’épargnes.

Qu’il s’agisse d’un livret réglementé tel que le Livret A ou bien d’un compte sur livret (ou livret bancaire), vous avez la possibilité de l’ouvrir avec un petit capital. Puis de l’abonder petit à petit même avec de faibles montants. En cas de besoin vous pouvez utiliser cet argent très rapidement.

Contrairement à d’autres produits comme l’assurance vie, plus complexes et moins adaptés pour une gestion à court terme, les livrets sont également très faciles à souscrire et surtout tout le monde ou presque connait leur mode de fonctionnement.

Une gestion rapide et sans prise de tête, voilà qui vous permettra de vous focaliser sur l’essentiel, sur votre vie et non sur la gestion de vos comptes.

A façonner suivant vos besoins

Maintenant que nous savons quoi utiliser, regardons comment l’utiliser.

Je trouve qu’il est plus facile d’avoir un livret par projet plutôt qu’un livret à tout faire.
Ne pensez-vous pas qu’il est tout de même plus lisible de voir que sur un mois le compte pour votre mariage a augmenté de 50€, celui de vos vacances de 30€ et celui pour vos futurs investissements de 70€. Plutôt que de constater qu’un de vos livrets affiche 150€ de plus ?

Il faut prendre le mot « projet » au sens large.

Vous pouvez très bien avoir un livret « Loisirs », un « Maison » et un autre « Investissements », plutôt qu’en posséder un pour chaque petit projet. Vous ne devez en effet pas tomber dans l’excès et avoir un portefeuille de comptes trop important à gérer. Sinon vous perdrez le côté simple et pratique et vous risquez de vous éparpiller. Ainsi, je pense que 3 ou 4 livrets grand maximum sont suffisants, à noter qu’il faut compter dans ce lot celui qui contient votre épargne de précaution.

Les supports que vous devez privilégier sont, le livret A tout d’abord et son cousin le livret de développement durable (LDD). Si vous êtes jeunes, foncez sur le livret jeune et si vous êtes éligible sur le livret d’épargne populaire (LEP).

Une fois que vous avez souscrit tous les livrets réglementés auxquels vous êtes éligibles, jetez un oeil aux comptes sur livret de votre banque ou d’un établissement en ligne et souscrivez ce dont vous avez besoin.

Mais avant tout, vous devez déterminer combien de comptes vous sont nécessaires.

Pour en profiter pleinement

Pour connaître le nombre de livrets qu’il vous faut et le nom associé à chacun d’eux, c’est simple :-).

  • Prenez un bloc-notes et inscrivez tous les projets pour lesquels vous devez épargner.
  • Regardez ensuite si certains peuvent se regrouper au sein d’une même catégorie. Puis ainsi de suite jusqu’à obtenir 3 grandes familles.
  • Maintenant, il ne vous reste plus qu’à déterminer quelle somme il vous faut pour chaque livret et à quelle échéance afin de pouvoir adapter votre épargne en conséquence.

Pour terminer, regardez si les sommes que vous voulez placer dans l’ensemble de vos livrets ne dépassent pas votre flux d’épargne mensuel. Si c’est le cas, il faudra alors diminuer le montant alloué et allonger la durée d’épargne d’un ou plusieurs de vos projets.

Dans le cas inverse bravo ! Deux possibilités s’offrent à vous, épargner plus pour atteindre vos buts plus rapidement, ou bien et c’est ce que je vous conseille, mettre plus de côté pour vos investissements. Ces derniers vous permettent de dynamiser vos placements et/ou de vous faire gagner un peu d’argent chaque mois. Cette notion est d’ailleurs un des piliers de votre réussite financière.

Nous venons de voir que vous pouvez utiliser la souplesse, la facilité de gestion et la sécurité des livrets bancaires pour épargner le temps d’avoir suffisamment de fonds pour financer vos projets. Que dédier un livret par grande famille de projets vous permettra d’avoir une gestion simplifiée et efficace. Il y a également un point positif à utiliser cette méthode, je ne l’ai pas abordé mais vous gagnerez des intérêts sur les sommes ainsi placées. Ce qui fait toujours plaisir 🙂

Et vous, comment faites-vous pour préparer vos projets ?

Si vous souhaitez nous soutenir, alors partagez cet article autour de vous.
Merci !

Vous souhaitez améliorer votre culture financière ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les derniers articles dans votre boîte aux lettres ainsi qu'un guide de 45 pages sur les placements financiers sans risques.

C'est complètement gratuit et garanti sans spam.

7 commentaires

  1. Bonjour Marc et Phil,

    Un article fort interessant,
    Effectivement il ne faut pas hésitez a utiliser tout ces livrets qui nous sont proposés
    aussi bien pour une épargne de précaution ou meme pour une periode d’accumulation
    en vu d’un futur investissement !
    Cela ne rapporte pas grand chose bien sur,
    mais c’est une démarche positive en attendant d’etre au point 😉

    A Bientot, Gaetan.

  2. Bonsoir à tous,

    C exactement comme çà que je fonctionnait jusqu’à peu: le livret A pour l’Auto, le codevI pour les Impôts, … et puis j’ai décidé de simplifier. Moins de livret et un petit post’it pour faire la répartition. Si seulement je trouvais une bonne appli pour me gérer tout çà …

    Bonne nuit.

  3. ok mais attention : les dépôts bancaires ne sont garantis qu’à concurrence de 100 000 € par établissement et par déposant – sauf erreur de ma part – donc pour les  »gros  » projets, mieux vaut disposer de livrets dans plus d’un établissement

    • C’est effectivement une bonne remarque, merci 🙂

      • Je rajouterais un point très important.

        La garantie de 100’000€ par banque n’est que de la poudre aux yeux.
        Les réserves du fond de secours sont ridicules comparé à la taille des encours en dépôt dans les banques.

        Du coup si une grande banque fait faillite et donc potentiellement les autres il ne restera que des queues de cerise 🙁
        Donc après que tu soit répartie dans plusieurs banques ou pas ne changera pas grand chose.

        Par contre j’aime assez avoir plusieurs banques pour profiter des services et spécificités de chacune mais pas pour la garantie qui ne sert qu’à rassurer les gens mais ne servira pas à grand chose en cas de soucis.

        Marc.
        Article récent de Marc @ Mieux gérer son argent : Comment faire pour changer de fournisseur d’électricité ou de gaz ?My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge