Accueil / Débuter en Bourse / Comment est déterminé le prix d’une action ?

Comment est déterminé le prix d’une action ?

Comment est déterminé le prix d'une action ?Aujourd’hui, nous allons évoquer une question que tout débutant en bourse se pose légitimement un jour : comment est déterminé le prix d’une action qui s’échange par l’intermédiaire des marchés financiers ?

  1. Les places de cotations
  2. Le carnet d’ordres

Les places de cotations

La bourse n’est pas un lieu unique mais un assemblage de places financières comme la bourse de Paris, de Londres, de New-York…

Ainsi, lorsqu’une entreprise est cotée en bourse, ses actions s’échangent par l’intermédiaire d’une ou plusieurs places de cotations.

Prenons l’exemple de l’entreprise Sanofi, un célèbre groupe pharmaceutique français. En se rendant sur le site officiel dans la rubrique investisseur, on peut remarquer que l’action Sanofi est cotée à la bourse de Paris ainsi qu’à celle de New-York : autrement dit, on peut acheter et vendre des actions de cette entreprise en passant par ces deux places boursières.

Le 31 juillet au soir, l’action Sanofi valait environ 79€ sur la bourse de Paris, et environ $53 à New-York.

Ainsi, le prix d’une action est liée à sa place de cotation : il est tout à fait possible qu’une entreprise s’échange à des prix différents, de quelques pourcents généralement, selon les places choisies.

Le carnet d’ordres

Une fois l’entreprise et la place de cotation choisies, il est aisé de connaître le prix d’une action.

Mais d’où provient ce prix ? Comment est-il calculé ?

La bourse est un lieu de confrontation entre l’offre et la demande : pour chaque titre financier, cette confrontation se matérialise par le carnet d’offres.

Pour le comprendre, nous allons regarder celui de l’action Sanofi sur la place parisienne le 31 juillet au soir.

Carnet d'ordres de l'action Sanofi

Ici, s’empilent les ordres d’achat et de vente en attente, classés selon leur prix :

  • dans la colonne de gauche, on retrouve les ordres d’achat : dans notre exemple, la première ligne signifie qu’il y a 3 984 demandes d’achat (réparties en 2 ordres) au prix de 78,89€. La seconde ligne indique qu’il y a 8 989 demandes d’achat au prix de 78,88€. Etc…
  • dans la colonne de droite, se trouvent les ordres de vente qui fonctionnent exactement de la même manière que les ordres d’achat : on y retrouve ainsi les titres à vendre classés selon leur prix.

Pour qu’un échange ait lieu, il faut qu’une offre de vente rencontre une ou plusieurs demandes d’achat, tout simplement !

Ainsi, si à cet instant, je décidais de passer un ordre d’achat de 7 000 titres à un prix inférieur à 79,00€ alors je recevrais :

  1. 6 302 titres à 78,92€ (ligne 1 des ordres de vente)
  2. 122 titres à 78,94 (ligne 2)
  3. et 576 titres à 78,96€ (ligne 3)

Dès qu’un échange est réalisé, le prix de l’action change : en effet, le prix de l’action représente le prix pratiqué lors du dernier échange.

Ainsi, après mon achat virtuel, Sanofi cotera à 78,96€ sur la bourse de Paris.

Facile non ? 🙂

Si vous souhaitez nous soutenir, alors partagez cet article autour de vous.
Merci !

Vous souhaitez améliorer votre culture financière ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les derniers articles dans votre boîte aux lettres ainsi qu'un guide de 45 pages sur les placements financiers sans risques.

C'est complètement gratuit et garanti sans spam.

12 commentaires

  1. Salut Phil,

    Un article à la fois didactique et simple, bravo 😉 !

    J’aime bien regarder le carnet d’ordre pour voir l’humeur des investisseurs sur une action que je m’apprête à acheter ou à vendre.
    Et toi, te sers tu de cet indicateur ?

    A bientôt,
    Marc.
    Article récent de Marc @ Mieux gérer son argent : Les parts sociales des banques mutualistes ou comment être sociétaireMy Profile

    • Bonsoir Marc,

      Je me sers du carnet d’ordres uniquement pour les actions peu liquides, pour éviter d’envoyer un ordre qui ne sera exécuté qu’à moitié.
      Pour les grosses capitalisations, je n’y prête pas attention.

      Cordialement,
      Phil

  2. Article de base très intéressant pour comprendre un mécanisme que tout le monde devrait comprendre dès lors où on s’intéresse un peu à la bourse.

    Par contre, au niveau de ton article, tu as écris : « à vendre au prix de 78,89€. La seconde ligne indique qu’il y a 8 989 titres à vendre au prix de 78,88€ », c’est pas l’inverse plutôt ?
    Article récent de InvestMan : Un gouvernement au sommet de son incompétenceMy Profile

  3. Bonjour Phil,

    Tout d’abord, je voudrais savoir si ton exemple est un ordre limité. Si c’est le cas, tu exécuteras théoriquement 3 ordres fractionnés avec des frais de courtage en plus.

    Revenons à nos moutons…

    D’après mes retours d’expériences via des discussion avec d’autres boursicoteurs, la lecture du carnet d’ordres est souvent et curieusement ignorée par les investisseurs particuliers qu’ils soient débutants ou confirmés.
    Le consensus nous conseille toujours l’ordre limité sous prétexte que fixez un prix sécurise en grande partie l’exécution d’achat ou de vente. Cependant, en cas d’exécution partiel, il peut générer des frais de courtage en plus à l’image de ton exemple.

    Cordialement,

    Sovanna SEK
    Article récent de Sovanna Sek from GenY Finances : Les critères d’évaluation de la prime d’assurance habitationMy Profile

    • Bonsoir Sovanna,

      Il me semble que chez la majorité des courtiers, si ton ordre est fractionné mais exécuté dans la même journée, on ne te facturera qu’un seul ordre.
      Si ce n’est pas le cas, change de courtier, tu te fais voler 🙂

      Concernant ton futur projet, je te souhaite bonne chance, cependant j’ai modéré ton annonce car elle n’apporte pas grand chose au débat.
      Néanmoins, à chaque commentaire, tu peux ajouter un lien vers un de tes articles, je trouve que c’est un bon compromis 🙂

      Cordialement,
      Phil

  4. Bonjour Phil,

    Merci pour cet article simple mais qui peut servir à pas mal d’investisseurs débutant.

    Je fais un peu pareil que toi phil, je me sers du carnet d’ordres que pour les actions peu liquides afin chaque jour de voir comment se comporte le marché sur cette action.

    Concernant les grosses capitalisations, ça va tellement vite (et de plus en plus vite) que tu a pas eu le temps d’y réfléchir, qu’il a déjà changé…

    A Bientôt

    Romaric

  5. Bonjour Phil!

    C’est bien beau la loi de l’offre et de la demande, le carnet d’offre et tout le tra-la-la, mais en bout de compte, ce qui détermine le prix d’une action à long terme, ce sont ses fondamentaux et ses perspectives de croissance.

    Si vous mettez vos énergies sur ces deux caractéristiques, vous obtiendrez du succès en bourse sur le long terme.

    Martin
    http://www.investir-a-la-bourse.com

    • Le but de l’article est d’expliquer comment est déterminé le prix d’une action à un instant T, pas de comprendre ce qui peut le faire varier sur le long terme.

      Au final, c’est toujours la rencontre de l’offre et de la demande qui fixe le prix d’une action 🙂

  6. Merci pour cet article qui m’aide à y voir un peu plus clair.
    Une question : si le même titre est coté sur plusieur places, c’est possible de l’acheter sur une et le vendre plus cher sur une autre ?

    • Bonsoir Johan,

      C’est une très bonne question.

      D’après mes expériences passées, quand j’achète un titre sur une place, il semble lié à cette dernière et je le revends toujours sur cette place.
      Ce n’est pas une réponse absolue, simplement un constat 🙂

      Phil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge