Accueil / Débuter en Bourse / Les débuts en Bourse, selon Sovanna SEK de GenY Finances

Les débuts en Bourse, selon Sovanna SEK de GenY Finances

Business

Bonjour Sovanna SEK.
Pouvez-vous présenter brièvement ?

Je suis ingénieur dans le bâtiment depuis mon entrée dans la vie active. En dehors, je suis un passionné de l’investissement financier avec une préférence pour la Bourse dont j’ai commencé à investir depuis plus de deux ans et demi. Cette passion m’a donné envie de créer mon propre blog, « GenY Finances ».

Quel type d’investisseur êtes-vous et quels sont vos critères d’investissement ?

Mon horizon d’investissement en Bourse se porte sur le long terme avec l’objectif de chercher
du rendement et financer ma retraite.
Concernant mes critères d’investissement :

  • Je cherche des entreprises ayant une position dominante sur son secteur d’activité,
    un faible endettement, une bonne solvabilité, qui versent des dividendes stables ou
    croissants année par année. Pour cela, je fais une analyse du bilan et des résultats
    financiers.
  • J’ai une préférence pour les secteurs d’activités répondant aux besoins primaires des
    ménages : consommation de base, énergie, santé.
  • J’essaye d’être pragmatique dans mes décisions d’investissement. D’une part, j’essaye
    de m’adapter à la réalité du moment et d’autre part en restant visionnaire sur les
    tendances futures.
  • Je diversifie mon portefeuille pour lisser les risques par secteurs d’activités, zones
    géographiques et actifs financiers autres que les actions.
  • Il m’arrive de temps en temps d’utiliser des méthodes de trading pour investir en cas
    de baisse sensible des marchés. Par contre, cela demande des années de pratique en
    Bourse.

Racontez-nous vos débuts en Bourse, quels ont été vos succès et vos échecs ?

Après avoir fait le plein de mes livrets d’épargne (Livret A et Développement Durable), je
cherchais un placement qui procure du rendement pour faire fructifier sensiblement mon
patrimoine. De ce fait, je me suis orienté vers la Bourse en particulier sur les actions en
ouvrant un compte titre chez Fortuneo et mes débuts ont été difficiles en enchaînant les moins
values. Psychologiquement, c’était difficile à encaisser et je prenais conscience de la dure
réalité des marchés financiers.

Jusqu’aujourd‘hui, j’avoue que j’ai connu plus d’échecs que de succès. Coté échecs,
j’ai investi sur des valeurs par coup de cœur comme « Olympique Lyonnais », par pure
méconnaissance du secteur d’activité comme « Dexia », « Natixis », mais également sur des
produits dérivés spéculatifs pour me refaire la cerise. De plus, à mes débuts, j’étais influencé
par les recommandations de la presse financière. Coté succès, il y a ma position sur un
produit dérivé adossé à l’or physique puis j’ai profité du krach pour acheter « SEB » car la
valorisation n’était pas chère et cette entreprise a une belle exposition sur les pays émergents.

Comment vous vous êtes formés ?

Ayant la détermination de réussir en Bourse et de ne pas baisser les bras, j’ai décidé
d’apprendre les fondamentaux et parfaire mes connaissances en Bourse en lisant des livres
spécialisés, en m’abonnant à des hebdomadaires financiers ou en consultant des blogs
crédibles de la communauté financière. Avec le temps, je me suis passionné durant la période
d’apprentissage. A long terme, j’envisage une reconversion dans le secteur de la finance, en
particulier dans la gestion du patrimoine.

Combien de temps consacrez-vous à vos placements boursiers ?

En général, je surveille mon portefeuille une fois par semaine. Par ailleurs, je lis au moins
un livre de finance lorsque je prends les transports en commun pour aller au boulot et rentrer
dans mon cocon. Question d’apprendre les coulisses de ce secteur exagérément critiqué par
l’opinion publique. Durant les week-ends, je me consacre à étudier financièrement des valeurs
boursières que je souhaiterais acheter.
Pour rassurer les lecteurs, il n’y a pas que la Bourse dans ma vie car j’ai d’autres centres
d’intérêts comme le football, la course à pied, le fitness, la musique et les jeux vidéo.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui veut investir en Bourse ?

Déjà pour réussir en Bourse, il n’y a pas de recettes miracles donc cela passe par le travail
comme si on passait un examen pour obtenir un diplôme.
Pour les novices, je vous conseille :

  • Ne pas surveiller votre portefeuille plusieurs fois par jour car sinon ce sera une
    obsession quotidienne.
  • Oubliez les forums car il y a des « pseudos » qui veulent capitaliser sur vos erreurs.
    Dans les périodes de baisse sensible ou de krach, gardez votre sang froid et faites le
    dos rond.
  • Privilégiez le rendement de votre portefeuille au lieu de la performance absolue pour
    fructifier le capital investi.
  • Ne soyez pas envahi par l’avalanche d’informations des médias et des quotidiens
    financiers afin de ne pas être influencé dans votre stratégie d’investissement. Gardez le
    cap !
  • Faites votre propre opinion quand vous décidez d’acheter une valeur boursière.

Quels sont les livres et les blogs financiers que vous conseillez ?

Pour les livres, je vous conseille de lire « Warren Buffett et L’interprétation des états
financiers
» de Mary Buffett et David Clark puis « 30 proverbes pour comprendre la
Bourse en temps de crise
» d’Ivan Monème et Louis Leyre.
Pour les blogs financiers, j’en ai deux dont les analyses sont pertinentes : « Journal
Financier d’un Y
» et « Dividendes.ch ».

Si vous souhaitez nous soutenir, alors partagez cet article autour de vous.
Merci !

Vous souhaitez améliorer votre culture financière ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les derniers articles dans votre boîte aux lettres ainsi qu'un guide de 45 pages sur les placements financiers sans risques.

C'est complètement gratuit et garanti sans spam.

3 commentaires

  1. Merci et superbe avec les liens.

  2. et merci pour la citation élogieuse 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge