Accueil / Débuter en Bourse / Quel courtier choisir pour acheter des titres à la bourse de Paris ?

Quel courtier choisir pour acheter des titres à la bourse de Paris ?

Quel courtier choisir pour acheter des actions françaises ?Lorsque l’on souhaite investir en bourse, il n’est malheureusement pas possible d’acheter directement des titres.

En effet, il est nécessaire de passer par l’intermédiaire d’un courtier en bourse qui va se charger d’exécuter les ordres : acheter 25 actions X, vendre 33 obligations Y, etc… Une fois achetés, les titres sont conservés sur un compte-titre (CTO) ou un plan épargne action (PEA) ouvert chez le courtier.

Ces opérations ont un coût non négligeable pour les investisseurs et c’est pour cette raison que nous allons comparer différents courtiers afin que vous puissiez en déduire les plus compétitifs.

  1. La méthode de comparaison
  2. Les tarifs
  3. Les frais annexes
  4. Mon avis

La méthode de comparaison

Pour les besoins du comparatif, j’ai effectué une présélection en ne conservant que les courtiers que j’estime bon marché et intéressants pour les petits investisseurs que nous sommes.

C’est un choix personnel basé principalement sur la lecture des grilles tarifaires.

N’ayant pas de compte chez chacun des courtiers, je ne pourrai juger l’aspect qualitatif.

J’ai également évité toutes les offres obligeant les clients à passer des ordres chaque mois : en effet, je pense qu’un investisseur peut rester quelques mois voire plus, sans ne rien faire, si les conditions de marché sont peu favorables.

Ainsi, j’ai choisi de comparer :

  • Binck
  • Bourse Direct
  • Fortunéo avec le profil Optimum
  • Boursorama avec le profil Découverte

Enfin, notez que nous nous intéresserons qu’aux opérations effectuées par la bourse de Paris dans cet article.

NB : les tarifs utilisés sont ceux en vigueur au moment de la parution de l’article.

Les tarifs

Un critère primordial pour les investisseurs est de savoir combien va coûter un passage d’ordre pour acheter ou vendre des titres.

Il faut savoir qu’il dépend du montant de la transaction, du lieu de la transaction (la place boursière exécutant l’ordre) ainsi que du courtier effectuant l’opération.

Voici un tableau récapitulatif du coût d’un ordre pour acheter ou vendre des titres à la bourse de Paris * :

Coût d’un ordre250€500€750€1000€2500€5000€7500€10000€
Binck2,50€2,50€2,50€2,50€5,00€5,00€7,50€10,00€
Bourse Direct0,99€0,99€0,99€0,99€2,25€4,50€6,75€9,00€
Fortunéo Optimum1,95€1,95€3,90€3,90€5,00€10,00€15,00€20,00€
Boursorama Découverte1,99€1,99€4,50€6,00€15,00€30,00€45,00€60,00€

* Ces coûts sont valables pour les bourses de Paris, d’Amsterdam et Bruxelles.

Quelques remarques suite à la lecture des tarifs :

  • Bourse Direct est le moins cher de tous
  • Binck devient compétitif lorsque les ordres dépassent 5 000€
  • Boursorama Découverte et Fortunéo Optimum sont intéressants pour des petits ordres (inférieurs à 500€)

Pour bien choisir son courtier, il est nécessaire d’estimer le montant des transactions qui seront généralement effectuées. Allez-vous plutôt passer des ordres dont le montant sera de 750€ ou plutôt 2500€ ?

Cette décision vous aidera à choisir un courtier adapté à vos besoins, ne la négligez pas 🙂

Les frais annexes

On l’oublie souvent mais il existe des frais annexes à prendre en compte, en plus du coût des passages d’ordre.

En voici une liste non exhaustive par courtier :

BinckBourse DirectFortunéoBoursorama
Droit de garde0€0€0€0€
Virement sortant0€6€ vers une banque française0€0€
Transfert d’un PEA*85€15€ par ligne**85€ + 12€ par ligne**17,85€ par ligne**
Transfert d’un CTO*0€15€ par ligne**12€ par ligne**17,85€ par ligne**
Clôture d’un PEA*0€0€85€0€
Clôture d’un CTO*0€0€0€0€

* PEA = plan épargne action – CTO = compte-titres
** pour les titres échangés via la bourse de Paris

En lisant ce tableau, on se rend vite compte que des frais supplémentaires surviennent lorsque l’on souhaite changer de courtier. Et selon les courtiers, l’addition peut s’avérer plutôt salée.

Ainsi, il est judicieux de lire complètement les grilles tarifaires afin d’éviter certaines déconvenues.

Mon avis

Dans cette partie, je vais vous expliquer comment j’ai choisi mon courtier.

J’ai commencé par définir mes besoins : j’ai pour habitude de passer des ordres allant de 750 € à 2 500€ maximum.

En consultant les tarifs des passages d’ordre, j’ai constaté que 2 courtiers se détachaient du lot par leurs faibles coûts pour la tranche 750€ – 2 500€ : Bourse Direct et Binck.

D’ailleurs, Bourse Direct est nettement moins cher comparé à Binck mais les frais annexes m’ont interpellé :

  • payer 6€ par virement sortant, c’est ennuyeux surtout avec un compte-titre où les mouvements d’argent sont fréquents
  • les 15€ de frais de transfert par ligne peuvent coûter très cher avec un portefeuille composé de 10-20 lignes, chose que je n’exclus pas.

Même si le premier courtier semblait le moins cher, j’ai décidé il y a 2 ans de cela d’aller chez Binck pour éviter trop de frais supplémentaires si je venais à le quitter. Je préfère payer un peu plus cher et ne pas me sentir prisonnier à cause de frais de transfert très élevés. De plus, étant dans une optique qualifiée de « buy and hold » (conservation longue des titres), je ne serai pas un gros consommateur de passages d’ordres.

Pour terminer, je vous invite à bien définir vos besoins ainsi qu’à analyser les grilles tarifaires afin de choisir votre courtier au mieux 🙂

D’ici peu, nous effectuerons le même comparatif pour des titres échangés sur les bourses américaines et anglaises.

A bientôt !

Si vous souhaitez nous soutenir, alors partagez cet article autour de vous.
Merci !

Vous souhaitez améliorer votre culture financière ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les derniers articles dans votre boîte aux lettres ainsi qu'un guide de 45 pages sur les placements financiers sans risques.

C'est complètement gratuit et garanti sans spam.

13 commentaires

  1. Excellent focus,merci!
    Quel livre/guide/revue recommandez-vous aux novices,hormis le vaste choix de « formations  » en ligne?

    • Bonjour Sonia,

      Si vous souhaitez acquérir une culture financière minimale, mon guide sur les placements financiers peut vous aider : ça permet de se familiariser avec les supports financiers classiques et sans risques.

      Ensuite, pour que je puisse vous renseigner au mieux, il faudrait que je sache votre objectif 😀

      Personnellement, je ne lis aucun revue financière car je préfère me faire un avis moi même, plutôt que de suivre des pseudo-conseils grand public.

      Par contre, je lis beaucoup de livres, surtout ceux qui ont fait leur preuve depuis longtemps : vous pouvez en trouver quelques uns par ici.

      J’espère avoir répondu à vos questions.

      Cordialement,
      Phil

      • Mon intention est de commencer á investir en bourse d’ici peu.
        Rien de pire que d’aller voir un courtier et lui dire que je dispose d’une somme X ,mais aucune notion quant au fonctionnement de la Bourse! (mauvais pour moi,pas le courtier)

        J’ai jeté un coup d’oeil aux livres suggerés,j’avais déjà reperé celui de Mary Buffett dans un article récent.
        Alertes sur les cours,10 lignes,futurs,options,CTO,warrants…. autant de notions à bien saisir avant de me lancer.

      • Le meilleur conseil que je peux vous donner c’est de bien vous former et de prendre votre temps AVANT d’investir.

        Pour ma part, j’ai commencé avec le livre l’investisseur intelligent qui m’a permis d’éviter de faire pas mal de bêtises.

        Un autre livre intéressant et sans doute plus facile à lire c’est devenir rentier en dix ans. Même si le titre est un peu racoleur, ce livre permet d’établir des bases saines et minimales pour investir intelligemment.

        Bon courage et prenez votre temps !
        Une saine formation est vitale pour investir en bourse !

        Bonne soirée,
        Phil

  2. C’est intéressant car je cherche aussi à ouvrir un PEA.
    Quelque part, j’avais lu que chez certains brokers (je ne sais pas lesquels !), les alertes sur les cours n’étaient pas possible… Chez Boursorama, c’est possible semble-t-il.
    As-tu tenu compte de cet aspect dans ton choix ?

    • Bonjour Pat,

      Non je n’ai pas tenu compte des alertes sur cours car je ne les utilise pas 😀

      A la place, je me suis construit un portefeuille virtuel chez Boursorama et j’y mets les valeurs à surveiller. Je le consulte quelques fois par semaine.
      Si je ne veux vraiment pas rater une occasion, alors je place carrément un ordre d’achat à seuil de déclenchement : achat 35 actions X au prix de … € !

      Mais bon, généralement, je ne suis pas pressé donc je saute rarement sur une occasion, je préfère bien prendre mon temps et éviter d’attraper « un couteau qui tombe »…

      Cordialement,
      Phil

  3. Bonjour,

    Bravo, pour cet article clair et précis !
    Cependant je me pose une question toute bête …

    De quelle maniére sont prélevés ces frais liés aux passages d’ordres ?
    Directement sur nos liquidités que l’on posséde sur notre compte pea par ex ?

    Pardonnez moi pour cette question qui peut faire sourire, mais je suis totalement novice en la matiére.

    A Bientot, Gaetan.

    • Bonjour Gaetan,

      Oui c’est exactement ça : sur votre PEA ou compte titre, vous avez vos titres d’un côté et vos liquidités de l’autre.
      Et bien entendu les passages d’ordres sont payés grâce aux liquidités.

      Aucune question n’est bête 🙂

      Cordialement,
      Phil

  4. Tout d’abord, merci pour ce site très utile, trouvé par hasard alors que je cherchais des info sur les prélèvements à la base des dividendes européennes. Très utile, et sympa.

    Quand j’ai commencé en bourse il y a 4 ans, j’étais partis sur le principe de mes vieux jours, mais de devoir rapidement récupérer une partie de ce que j’investissais en cas de besoin. Je tablais sur cette répartition : 2/3 PEA, 1/3 CTO. En vertu de quoi, j’ai deux courtiers : boursedirect pour le PEA, binck pour le CTO.

    Cela me permet de bénéficier des tarifs très bas de l’un pour ce que je bloque jusqu’à liquidation du PEA, et de possibilité à moindre frais de récupérer le 1/3 que j’appelerai « d’urgence » (appellation un peu exagérer, je suis partisans d’investir en bourse que ce qui n’est pas indispensable).

    Chacun sa soupe…
    Cordialement et encore merci.
    Je reviendrais visiter.
    Gilles

  5. Bonjour,

    Un élément supplémentaire qui peut avoir son importance pour son choix, et qui peut être source de frustration : l’introductions en Bourse. Tous les courtiers ne sont pas égaux sur la prestations de service. J’avais remarqué la difficulté sur BinckBank d’opérer rapidement, j’ai confirmation avec une introduction de ce jour en comparaison avec Bourse Direct.
    Sur Binck, pas de moyen de souscrire directement sur le site, alors que sur Bourse Direct celà est très facile.
    Au premier jour de la cotation, on peut se placer sur Bourse Direct, alors que la cotation n’est pas en place chez Binck.

    Cordialement.

    Gilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge