Accueil / Placer son argent / Le livret A passe à 1,25% au 1er août 2013

Le livret A passe à 1,25% au 1er août 2013

Le livret A passe à 1,25% au 1er août 2013C’est désormais une habitude : deux fois par an, en février et en août, le taux du livret A est réajusté en fonction de l’inflation et des taux interbancaires.

Dans cet article, nous allons nous intéresser à ce changement de taux ainsi qu’à ses impacts sur les différents livrets et sur son utilité au quotidien.

  1. 1,25% sinon rien
  2. Faut-il se débarrasser de son livret A ?
  3. Les livrets impactés

1,25% sinon rien

Le ministre de l’économie et des finances l’a annoncé jeudi 18 juillet 2013 : le taux du livret A passera de 1,75% (actuellement) à 1,25% à partir du 1er août 2013. Ce taux devrait perdurer jusqu’en février 2014 minimum (date de la prochaine actualisation).

A vrai dire, ce n’est pas une surprise puisque étant actuellement dans une période d’inflation faible (environ 0,8% sur l’année en juin) et de taux interbancaires au plus bas, l’application stricte de la formule d’actualisation du taux du livret A indiquait même un taux de 1% !

Faut-il se débarrasser de son livret A ?

Et là, vous allez me dire « 1,25% ça rapporte rien, c’est nul le livret A !!! »
Je comprends votre embarras mais ce n’est qu’une vue de l’esprit.

Ce qui est important c’est la différence entre l’inflation et le taux du livret A, pas d’avoir un taux élevé. Cette différence représente ce que vous gagnez réellement en plaçant votre argent.

En effet, la formule de calcul du taux du livret A garantit que ce dernier soit toujours au moins égale à l’inflation officielle + 0,25%, arrondi au quart de point le plus proche.

Aujourd’hui, l’inflation est faible (à 0,8%), le taux passe à 1% et tout le monde est mécontent.
Si l’inflation était forte (à 3,8% par exemple), le livret A passerait à 4%, et tout le monde serait satisfait car le taux semblerait élevé. Or, vous ne gagneriez pas plus en pouvoir d’achat qu’avec un taux du livret A à 1% lorsque l’inflation est estimée à 0,8%.

Enfin, pour répondre à la question « faut-il se débarasser du livret A ? »

Je répondrai que non, puisque ce dernier remplit son rôle, à savoir conserver des liquidités disponibles tout en les préservant à peu près de l’inflation. Ce n’est clairement pas le bon placement pour s’enrichir, mais il est parfait pour y déposer son épargne de précaution.

Les livrets impactés

Lorsque le taux du livret A évolue, d’autres placements financiers sont également impactés puisque leur rémunération est basée sur ce dernier.

En voici la liste :

PlacementTaux précédentTaux dès le 1er août 2013
Livret développement durable
(ou livret bleu)
1,75 %1,25 %
Livret d’épargne populaire2,25 %1,75 %
Compte épargne logement1,25 % (brut)0,75 % (brut)

NB : le taux du PEL demeure inchangé à 2,50% brut (taux plancher)

Enfin, sachez que le guide des placements financiers sans risques est déjà à jour avec les nouveautés du mois d’août. N’hésitez pas à le re-télécharger depuis la dernière newsletter !

Si vous souhaitez nous soutenir, alors partagez cet article autour de vous.
Merci !

Vous souhaitez améliorer votre culture financière ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les derniers articles dans votre boîte aux lettres ainsi qu'un guide de 45 pages sur les placements financiers sans risques.

C'est complètement gratuit et garanti sans spam.

9 commentaires

  1. Cyril de "Meilleures SICAV"

    Bonjour Phil,

    Très bonne synthèse. Je suis complètement d’accord avec ton analyse :
    – ce qui compte, c’est bien le taux d’intérêt réel (et donc la différence entre les taux nominaux et l’inflation
    – le livret A garde tout son intérêt pour gérer notamment sa trésorerie et son épargne de précaution – ce billet explique comment l’organiser.

    Il y a malgré tout quelques limites à l’alignement du livret A sur l’inflation :
    – imaginons qu’on ait une brusque accélération de l’inflation (cas d’école), alors les taux seraient vite dépassés. Le « réflexe » rationnel serait alors de dépenser son argent pour ne pas perdre son pouvoir d’achat ou changer de classe d’actifs (l’or, par exemple – valeur refuge en cas d’hyper-inflation).
    – le calcul même de l’inflation pourrait porter à débat selon notre manière de consommer : le « panier moyen » n’est pas si moyen que cela. Si vous êtes fumeur, que vous avez une voiture et que vous mangez beaucoup de fruits et légumes et de viande, l’inflation perçue est plus importante que l’inflation affichée…

    Mais ces limites restent assez théoriques.

    Je profite de ce commentaire pour te féliciter pour ton guide des placements sans risques. Il est très bien fichu. C’est un beau travail !

    Excellente journée,

    Cyril
    Article récent de Cyril de « Meilleures SICAV » : Commentaires sur Fiscalité de l’assurance vie en 2014, faut-il s’attendre au pire ? par CyrilMy Profile

    • Bonjour Cyril,

      Je suis entièrement d’accord avec tous les points de ton commentaire et je n’ai rien à ajouter 😀

      Merci d’avoir pris le temps de lire mon guide, c’est sympa 🙂

      Au plaisir,
      Phil

  2. Récemment, j’ai justement fait un article au sujet du Livret A en expliquant qu’il ne s’agissait pas d’un support d’investissement. Malheureusement, beaucoup de personnes s’imaginent qu’elles vont faire fortune en plaçant leurs capitaux sur le Livret A. Merci pour ce rappel !
    Article récent de InvestMan : 10 erreurs qui font perdre de l’argent en bourseMy Profile

    • Bonjour InvestMan,

      Je pense que le soucis vient majoritairement des médias qui nous bassinent avec ce support financier. Ils n’expliquent jamais l’intérêt réel du livret et nous laissent croire que l’on peut faire fructifier son capital de cette manière. Le livret A est clairement utile mais pas pour devenir riche 😀

      Cordialement,
      Phil

  3. « Ce n’est clairement pas le bon placement pour s’enrichir »
    Arfff, il ne me reste plus qu’à écrire un livre alors 🙂

    http://www.lefigaro.fr/livres/2013/07/26/03005-20130726ARTFIG00440-nabilla-son-livre-n-est-pas-un-flop-au-contraire.php

  4. SAlut Phil,

    le livret remplit bien son rôle comme tu le dis : conserver des liquidités pour des projets/pépins à court terme. Le livret A finance les constructions de logements sociaux en France, donc cela donne une marge de manœuvre au gouvernement.

    L’inflation n’est pas grande en ce moment et c’est un bon point pour les consommateurs.

    Rien n’empêche de transférer une partie du livret A vers le PEL.

    Julien
    Article récent de Julien d’acheter un parking : Acheter un parking pour le louer : le poids de l’impôtMy Profile

    • Bonjour Julien,

      Le problème du PEL est qu’il n’est pas adapté pour les liquidités : tout retrait entraînerait sa fermeture… Pas top quand même 😀
      Si on n’est pas trop imposé ou que l’on dispose d’un contrat ancien, l’assurance vie sur fonds euros est une bonne alternative à mon sens.

      Cordialement,
      Phil

  5. bonjour,
    je suis d’accord avec ce qui est dit dans l’article, je pense également qu’il vaut mieux garder son livret a . Les solutions miracles n’existent pas et je ne pense pas qu’en allant ailleurs on trouvera un placement sans risque qui nous fasse gagner beaucoup d’argent .je pense que le le livret a offre une bonne sécurité de son patrimoine , je reste également optimiste sur une augmentation à terme du taux .
    Article récent de blog bourse : centre de gravité belkhayateMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge